NCAA – Zion Williamson dévoile ses 3 joueurs NBA préférés

Zion Williamson à Duke

On parle beaucoup de Zion Williamson, mais jusqu’à présent, il était plutôt rare que Zion parle lui-même. Après la victoire de Duke face à Texas Tech au Madison Square Garden, le futur joueur NBA a abordé plusieurs sujets. L’occasion de mieux le connaitre.


Après un match réussi à 17 points et 13 rebonds au Garden, Zion Williamson était d’humeur bavarde. Le joueur en a d’abord profité pour parler de son attrait pour les Knicks, avant d’aborder d’autres sujets. Le phénomène a notamment évoqué ses joueurs préférés :

« Michael Jordan, Magic Johnson, et Larry Bird. Ce sont les 3 joueurs dont ma mère parlait tout le temps. Jordan car il volait dans les airs, était le compétiteur ultime et excellait des deux côtés du terrain. Bird car il n’était certes pas le plus rapide, ou peut-être même le plus talentueux, mais il pensait le jeu et ça en faisait un grand joueur. Et Magic Johnson, car il amenait une excitation sans même scorer, juste en passant »

Zion a pris le temps d’élaborer davantage sur Michael Jordan, véritable modèle pour lui :

« En grandissant, c’était mon joueur préféré. Certains pensent que ce n’était qu’un joueur offensif, mais c’était aussi un grand défenseur qui a gagné le DPOY. J’ai envie d’être comme lui. Je veux être aussi bon en attaque qu’en défense »

A lire également : La superteam potentielle des Knicks avec Zion

Sous le feu des projecteurs depuis plusieurs années déjà malgré son jeune âgé, Zion Williamson n’a pas échappé aux comparaisons avec LeBron James. Les deux hommes sont des monstres physiques, et tous deux se distinguent par leur précocité. Pour autant, le joueur de Duke ne veut pas être perçu comme « LeBron 2 ». A la question d’un journaliste lui demandant s’il y a un joueur en NBA à qui il pense pouvoir ressembler, la réponse est concise mais claire :

« Non, pas vraiment. Je veux juste être Zion, le premier Zion, c’est tout. »

Williamson sait qu’il a encore une grande marge de progression dans de nombreux compartiments du jeu, ce qui est tout sauf illogique à 18 ans. Parmi les points à améliorer, le Blue Devil en a ciblé un : le tir à trois points. En délicatesse dans cet exercice depuis le début de la saison, il sait que le shoot extérieur est quasiment une nécessité dans le jeu moderne :

« J’y travaille. Mais je travaille sur tous les aspects. Si j’arrive à devenir une menace de n’importe où sur le parquet, j’ai bien l’impression que personne ne pourra m’arrêter »

Confiant en ses capacités, Zion Williamson semble en tout cas avoir la tête pour les épaules, alors qu’il n’a, rappelons-le encore, que 18 ans. Il s’agit maintenant de poursuivre son apprentissage avec Duke… avant de venir secouer le monde de la NBA.

Mais aussi : Zion Williamson se cogne la tête contre la planche !

NBA 24/24 NCAA

Les dernières actualités