NBA Flashback – Le jour où les Dallas Mavericks ont subi leur plus grosse humiliation

Entre les exploits répétés de Luka Doncic et le classement surprenant de leur équipe, les supporters des Mavericks ont actuellement le sourire. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Comme ce soir de décembre 1992, il y a 26 ans jour pour jour.

 

Dans leur histoire, les Dallas Mavericks ont connu des périodes très fastes et d’autres beaucoup moins. À leur création en 1980, il y a d’abord eu l’adaptation à travers les défaites, avant de devenir une franchise compétitive à la fin des années 80. La décennie suivante fut beaucoup plus compliquée, avec des bilans exécrables, une seule post-season et pour seul point vraiment positif la draft de Dirk Nowitzki. Mais c’était avant l’arrivée des années 2000 et de Mark Cuban. La révolution est alors en marche. Playoffs tous les ans, une forte domination, un titre en 2011… Avant un coup de moins bien quelques années après qui semble vouloir enfin prendre fin grâce à une reconstruction qui va actuellement dans le bon sens.

A lire également : Nouveau record en carrière pour Luka Doncic

Arrêtons nous un peu plus longuement sur cette décennie 90. Après une peu convaincante campagne de playoffs en 1990, l’équipe s’effondre. Les deux années suivantes, elle termine 12e de sa conférence. Puis vient la saison 1992-1993 où la franchise accuse vraiment le coup et enregistre un départ catastrophique de 20 défaites pour seulement 2 victoires.

Ce 29 décembre 92, elle se présente à l’Arco Arena pour y affronter Sacramento. Pourtant loin d’être une grosse écurie, les Californiens vont s’amuser avec les Texans et leur infliger une défaite mémorable. À la fin des 48 minutes, il faut presque se frotter les yeux pour y croire. Le tableau d’affichage donne, Kings : 139 – Mavs : 81. Soit + 58 ! Pour l’époque, il s’agissait du septième plus gros écart de l’histoire. Aujourd’hui, il est désormais en neuvième position. Anthony Bonner, Mitch Richmond, Walt Williams. Ces noms qui ne disent peut-être pas grand chose à certains d’entre vous sont les meilleurs marqueurs d’un match à sens unique, qui déboucha sur la plus grosse dérouillée jamais reçue par les Mavericks dans leur histoire. Sixième d’une série de 15 revers consécutifs, ce match ne fut qu’un sage résumé d’une saison chaotique des Mavs qui termineront bons derniers de la ligue avec un bilan de 11-71. La troisième pire saison régulière de tous les temps !

Pour rappel, le plus gros écart de l’histoire est à mettre à l’actif des Cleveland Cavaliers qui avaient battu le Heat de Miami par 68 points d’écart. C’était seulement une année avant que les Kings ne s’en rapprochent grâce à cette humiliation infligée à des Mavs très peu inspirés.

Mais aussi : De’Aaron Fox s’en prend aux fans des Lakers

Dallas Mavericks NBA 24/24 NBA Flashback

Les dernières actualités