Publicité

Euroleague – Acte 1, Scène 15 : « Super Luigi » !

Le sauveur du Fenerbahçe grâce à un mouvement jordanesque

Une journée assez incroyable en Euroleague. Une fin de match héroïque à Istanbul, des performances individuelles ailleurs en Europe, on s’est régalé.

 

Dans un choc de titans, il fallait un super-héros. Entre le Fenerbahçe et le Real Madrid, c’est l’italien Luigi Datome (17 points, 7 rebonds, 1 passe, 1 interception, 20 d’éval) qui a enfilé sa salopette bleue cape de sauveur. Le Fenerbahçe a mené une grande partie du match, mais se laisse surprendre dans les dix dernières minutes. Le Real prendra même jusqu’à 6 points d’avance à 2 minutes 42 de la fin. Sauf que les hommes d’Obradovic n’abdiquent pas et reviennent. A 10 secondes du buzzer le Real mène encore 63 à 62. Les jaunes et noirs ont la balle, Ali Muhammed transmet à Datome, défendu par Fernandez, qui lui laisse prendre l’axe du panier.

A lire également : Le Top 5 du All Star Game LNB !

L’italien en profite et va alors défier les lois de la gravité ainsi que le physique d’Anthony Randolph, monté au contre, pour sortir de son chapeau un move Jordanesque. Monté main droite, il passe la balle dans sa main gauche pour finir au cercle, tout en provoquant la faute de l’intérieur américain. Panier et une salle en délire pour fêter une onzième victoire consécutive. Ne jamais sous-estimer le cœur d’un champion ?

Rick Pitino a réussi sa première. Face au CSKA Moscou, le coach américain a trouvé la bonne formule pour se mettre les fans du Pana dans la poche. On a vu un bon duo Calathes (14 points, 10 passes, 6 rebonds, 3 interceptions, 26 d’éval) – Lasme (13 points, 9 rebonds, 2 passes, 1 interception, 21 d’éval), une défense solide (14 balles perdues pour le CSKA, seulement 42% de réussite à 2 points) et un collectif qui joue ensemble (20 passes, 105 d’éval).

Sixième défaite en sept matchs pour l’Olimpia Milan. Après une victoire contre le Panathinaïkos la semaine passée, l’équipe de Mike James (16 points, 4 rebonds, 8 passes, 1 interception, 22 d’éval) est tombé sur un Johnny O’Bryant en feu. Le rookie, arrivé de NBA cet été, réalise un match référence avec la meilleure évaluation de la saison et son énorme 44 pour 32 points (5/8 à 2 points, 5/7 à 3 points), 5 rebonds, 3 passes, 3 interceptions et 1 contre. Malgré cette performance, le match s’est joué en toute fin de match sur des lancers d’Alex Tyus (16 points, 7 rebonds, 1 passe, 1 interception, 3 contres, 20 d’éval).

Ni l’Anadolu Efes Istanbul (4ème) ni l’Olympiacos (5ème) n’ont profité des défaites du CSKA pour se rapprocher un peu du podium. Les turcs s’inclinent contre le FC Barcelone d’un quatuor Seraphin-Singleton-Hanga-Oriola à 15 d’évaluation chacun. Avec 17 ballons perdus et un 9/29 à 3 points, Ergin Ataman ne pouvait pas attendre plus de son équipe. David Blatt se souviendra de son retour à Istanbul. Dans la Volkswagen Arena, les Reds doivent plier sous les assauts de Toney Douglas. En 32 minutes, l’ancien joueur de New-York inscrit 19 points plus 4 rebonds, 9 passes, 5 interceptions, 1 contre pour 30 d’évaluation.

Est-ce qu’Aleksandar Dzikic serait encore à la tête du Buducnost Podgorica si l’équipe du Monténégro avait remporté son match contre le Bayern ? Peut-être. Malheureusement, le champion de l’ABA League a laissé filé le match après avoir compté 17 points d’avance (21-38 à la 15ème minutes). Pas assez solide malgré le bon match de Norris Cole (27 points, 6 passes, 1 rebond, 30 d’évaluation) et Goga Bitadze, pour sa première dans la compétition (17 points, 7 rebonds, 1 interception, 4 contres, 22 d’éval), le Buducnost lâche complétement en deuxième mi-temps (55-39). 6 joueurs du Bayern terminent la rencontre avec 10 d’évaluation ou plus avec une nouvelle fois, un Derrick Williams saignant en sortie de banc (21 points, 20 d’éval). A noter le bon 12/24 de loin pour les allemands (4/6 pour Williams et 4/5 pour Braydon Hobbs).

Khimki Moscou 77 – 85 Kirolbet Baskonia Vitoria Gasteiz

MVP du match : Shavon Shields – 15 points, 1 rebond, 2 interceptions et 18 d’évaluation

Darussafaka Tekfen Istanbul 79 – 75 Olympiacos Le Pirée

MVP du match : Toney Douglas – 19 points, 4 rebonds, 9 passes, 5 interceptions, 1 contre et 30 d’évaluation

Maccabi Fox Tel-Aviv 94 – 92 Olimpia Milan

MVP du match : Johnny O’Bryant – 32 points, 5 rebonds, 3 passes, 3 interceptions, 1 contre et 44 d’évaluation

FC Barcelone Lassa 80 – 65 Anadolu Efes Istanbul

MVP du match : Kevin Seraphin – 13 points, 8 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 15 d’évaluation

Fenerbahçe Istanbul 65 – 63 Real Madrid

MVP du match : Luigi Datome – 17 points, 7 rebonds, 1 passe, 1 interception et 20 d’évaluation

Panathinaïkos Opap Athènes 96 – 84 CSKA Moscou

MVP du match : Nick Calathes – 14 points, 6 rebonds, 10 passes, 3 interceptions et 26 d’évaluation

MVP du match : Derrick Williams – 21 points, 2 rebonds, 1 contre et 20 d’évaluation

FC Bayern Munich 93 – 88 Buducnost Voli Podgorica

Herbalife Gran Canaria 73 – 66 Zalgiris Kaunas

MVP du match : Xavier Rabaseda – 15 points, 8 rebonds, 1 passe, 2 interceptions, 2 contres et 27 d’évaluation

Le trio de tête est maintenant clairement identifié. Le Fenerbahçe est en pôle position devant le Real et le CSKA Moscou. La bataille est toujours aussi intense pour le Top 8.

Mais aussi : Le Buducnost Podgorica se sépare de Dzikic !

Coupes d'Europe Masculines Euroleague Europe France / Europe

En direct : toute l'actu NBA