À la suite de la victoire de Sacramento sur le parquet des Blazers, la sécurité de la salle a intercepté un joueur des Kings qui souhaitait s’expliquer avec un adversaire.


Une victoire 115-107 sur le terrain d’un adversaire direct pour les playoffs : il n’y avait, en apparence, pas de motif d’agacement du côté des Kings la nuit dernière. Pourtant, on est pas passé loin d’un épisode similaire à celui de Chris Paul chez les Clippers.

En effet, à l’issue de la rencontre, la sécurité du Moda Center a dû stopper un Iman Shumpert visiblement prêt à en découdre avec Jusuf Nurkic. À l’origine de la rixe entre les deux joueurs, un écran du pivot bosnien visiblement trop appuyé au goût de Shumpert durant le troisième quart-temps. L’arrière des Kings, très irrité durant l’ensemble du match, a dans un premier temps tenté de dédramatiser la situation, avant de s’excuser sur son compte Twitter et de donner sa propre version.

« Il fallait que l’on règle quelque chose lui et moi, qu’on ait une conversation entre hommes. Des choses se sont passées sur le terrain, et méritaient qu’on en discute. Rien de plus »

A lire également : La stat qui met Harden à genoux devant Steph Curry

« Je m’excuse auprès des fans d’avoir fait une scène. Ce n’était pas mon intention, mais la tendance en 2019 est de raconter des « histoires ». Ne laissez pas tout cela vous faire oublier la belle victoire de ces jeunes Scores [le surnom des Kings, ndlr] contre une bonne équipe des Blazers »

« Ne croyez pas tout ce que dit Internet. J’ai été respectueux vis-à-vis de l’espace et de l’intimité de leur équipe. J’ai attendu à l’extérieur et ai demandé à avoir une conversation [avec Nurkic, ndlr]. J’ai été accueilli par la sécurité, qui m’a parlé et je suis parti. Pas d’histoire. »

Nurkic, lui, n’a pas semblé très impacté par cet épisode, comme il l’a laissé entendre par la suite.

« Je ne vais pas m’en soucier plus que ça. Il va bientôt prendre sa retraite. Je ne vais pas me soucier d’un gars qui va bientôt prendre sa retraite. »

Ambiance.

Mais aussi : La Turquie va demander l’extradition d’Enes Kanter