Publicité

NBA – 3 Celtics qui pourraient être transférés avant février

Avec un vestiaire au bord de l’implosion, et des performances de plus en plus décevantes, les Celtics auraient bien besoin de faire le ménage dans leur effectif. Voici 3 joueurs qui pourraient quitter la franchise d’ici février.


Après une excellente saison dernière, qui a vu les Celtics échouer à un match des finales sans Kyrie Irving et Gordon Hayward, la crise est au rendez-vous en ce moment à Boston. Avec un bilan de 25 victoires pour 18 défaites, ils sont actuellement cinquième de la conférence Est. Pas catastrophique, mais pour le moins problématique.

Le réel problème de la franchise est le manque d’alchimie entre les joueurs. Les retours de Irving et Hayward ont perturbé cette jeunesse habituée à jouer ensemble, et même si Uncle Drew semble avoir trouvé sa place, Hayward semble perdu et très loin de son niveau d’antan. Alors que les tensions montent, des trades pourraient rapidement avoir lieu. On vous présente les trois fusibles les plus susceptibles de sauter :

1. Terry Rozier

Disposant d'un statut d'agent libre avec les Celtics à la fin de la saison, Terry Rozier a déjà dévoilé quelques pistes de ce qu'il souhaiterait lors de la free agency

Agent libre restreint à la fin de la saison, Terry Rozier pourrait bien aller voir ailleurs. Le meneur a vu son temps de jeu considérablement chuter depuis le retour de blessure d’Irving, ainsi que ses statistiques. Rouage essentiel du collectif la saison passé, il cumulait 16.5 points, 5.7 passes et 5.3 rebonds en 36 minutes lors des playoffs. Malheureusement pour lui, Brad Stevens l’a depuis placé sur le banc, et le jeune joueur régresse. Les Celtics ont donc intérêt à le trader tant qu’il a encore une haute valeur marchande, plutôt que de prendre le risque de le voir partir gratuitement cet été.

À lire également : C’était la nuit la plus déséquilibrée de l’histoire !

2. Daniel Theis

Daniel Theis dispute actuellement sa deuxième saison en NBA avec les Celtics. Le pivot joue légèrement plus que la saison passée, et a vu ses stats s’améliorer. Il compile ainsi 6.8 points, 1.2 passes et 4.2 rebonds en 18.8 minutes sur le parquet. Le problème ne vient donc pas de lui, mais bien de son concurrent, Robert Williams. Le 27è choix de la draft 2018 est meilleur que prévu, et il s’impose de plus en plus comme la solution évidente en sortie de banc pour Brad Stevens. Le rookie de 21 ans est ainsi largement meilleur en défense que son compère, et son physique inspire plus confiance. Avec un pivot d’avenir, les Celtics pourraient donc bien chercher à se débarrasser de Theis d’ici la trade deadline.

3. Gordon Hayward

Après une saison 2017-2018 quasi-blanche à cause d’une blessure spectaculaire, Gordon Hayward a effectué son grand retour sur les parquets cette saison. Malheureusement pour lui et les Celtics, cela est pour le moment un flop. L’ailier qui avait signé un contrat maximum l’été 2017 n’a toujours pas réussi à trouver son rôle dans la franchise. Cette saison, il a ainsi été mis sur le banc par Brad Stevens, et malgré son apport en tant que sixième homme, on attend plus d’un joueur avec un si gros contrat. L’ancien du Jazz compile 10.9 points, 4.8 passes et 3.5 rebonds en 26.4 minutes par match. Boston pourrait donc envisager un trade de sa star tant qu’elle a encore une valeur marchande assez élevée, et pourquoi pas dans l’optique d’attirer Anthony Davis.

Les Celtics sont dans le dur à la mi-saison. Alors qu’on les pensait enfin de retour, ils ont sombré lors des derniers matchs. Ramener du sang neuf pourrait servir d’électrochoc aux joueurs, afin de les ramener dans le droit chemin.

Mais aussi : 20 joueurs désormais éligibles à un trade

NBA 24/24

Feed NBA 24/24