NBA – DeMarcus Cousins : « J’étais comme un enfant le jour de Noël »

De retour sur les terrains la nuit dernière après près d’un an d’absence, DeMarcus Cousins n’a pas caché sa joie à l’issue du match face aux Clippers.


357. C’est le nombre de jours qu’il aura fallu à DeMarcus Cousins pour retrouver le chemin des parquets. Passé entretemps sous un nouveau pavillon, celui des Warriors, le pivot a dû endurer de nombreux mois de douleur, aussi bien physique que mentale.

Mais la nuit dernière, il a enfin pu faire ses débuts sous les couleurs de Golden State, avec à la clé une jolie prestation malgré un problème de fautes. Logiquement, Boogie a affiché une mine réjouie en conférence de presse d’après-match, ne cachant pas son soulagement d’enfin pouvoir rejouer en NBA.

A lire également : Anthony Davis blessé à l’index

« Je me sentais comme un enfant le jour de Noël. C’était probablement l’un des plus beaux jours de ma vie. Pouvoir faire mon retour sur le terrain, pratiquer le sport que j’aime… J’étais extrêmement nerveux avant le match. »

Une nervosité qui a certainement contribué au grand nombre de coups de sifflet conte lui accumulés en peu de temps. Sorti après sa 6e faute après seulement 15 minutes de jeu, l’ancien joueur des Pelicans a reçu une ovation de la part de ses coéquipiers et… du public du Staples Center.

Un retour de blessure quasi parfait donc pour DeMarcus Cousins, qui refoulera les parquets dans la nuit de lundi à mardi, face aux Lakers.

Mais aussi : « Les Warriors sont l’équipe la plus détestée du sport »

En direct : toute l'actu NBA