Cette nuit, le rookie d’Oklahoma City Hamidou Diallo s’est imposé lors du Slam Dunk Contest à Charlotte. L’occasion de revenir sur un autre concours de dunks, en 2016, qui l’opposait à un certain Zion Williamson.


En plein All-Star Weekend, nous avons profité du concours de dunks remporté par Hamidou Diallo dans la nuit de samedi à dimanche. L’occasion pour nous de ressortir cette vidéo datant de 2016, époque où l’Oklahoman était encore au lycée.

Lors du showcase annuel d’Under Armour, l’Elite 24, les meilleurs lycéens du pays se rendent coup pour coup dans un cadre spectaculaire. Et qui dit spectacle dit concours d’acrobaties aériennes. Zion Williamson, tout juste âgé de 16 ans, allait tenir tête à Hamidou Diallo, déjà doté d’une capacité à faire le show grâce à ses dunks.

A lire également : Un vainqueur surprise au concours à 3-points… devant Stephen Curry !

Mais à l’époque, le résultat ne fut pas le même qu’hier soir pour Diallo. Loin de lui les 20 tentatives de Dennis Smith Jr., ou les avions déchirés par le bulldozer John Collins. Cette fois-ci, ce sont les filets qui finissaient déchirés par Zion et son physique hors-du-commun.

Hamidou Diallo nous faisait déjà le coup de l’avant-bras coincé dans l’arceau, remake de Vince Carter en 2000. Pour sa part, Zion sortait des moulins à vent avec la tête bien au-dessus de l’arceau. Un phénomène qui ne date pas d’hier. Les deux énergumènes se livraient en tout cas un combat sans relâche, sous les yeux écarquillés de Will Barton et d’Emmanuel Mudiay, tous deux juges du concours.

Déjà monstrueux physiquement et par sa détente, Zion tuait le concours avec un moulin entre les jambes exceptionnel. Pas besoin de 36 essais pour eux… Revanche l’an prochain, cette fois-ci en NBA ? Voilà qui nous annonce du lourd.

Mais aussi : Jayson Tatum profite de sa chance pour remporter le concours de skills !

A propos de l'auteur

Mordu de NBA depuis seulement 5 ans, je tanke à temps plein pour réussir mes études de journalisme. Mon rêve : suivre une équipe universitaire pendant une saison entière pour en faire un reportage...