NBA – 3 raisons de penser que Kyrie Irving et LeBron James seront coéquipiers l’année prochaine

0

Kyrie Irving est agent libre à l’été 2019 et pourrait décider de rejoindre LeBron aux Lakers.

Les Lakers de LeBron James et les Celtics de Kyrie Irving sont actuellement en difficulté. Sur les 10 derniers matchs, les Californiens n’ont empoché que 3 victoires mais ont surtout connu des défaites face aux Suns, aux Hawks et aux Grizzlies. Ils pointent à la 11ème place à l’Ouest, loin de la 8ème place occupée par les Spurs. Pour les Celtics, la situation est moins alarmante : 5èmes à l’Est et en route pour les playoffs, Boston ne reste pour le moins pas sur une bonne dynamique. Même bilan que les Lakers sur les 10 derniers matchs, avec notamment une défaite à Chicago et une fessée reçue à Toronto.

Une rumeur persiste : les leaders des deux franchises, anciens coéquipiers dans l’équipe titrée de Cleveland, pourraient se retrouver à Los Angeles, et ce dès l’année prochaine. Kyrie Irving étant free agent non restreint cet été, il peut signer où il veut et pourquoi pas, donc, au soleil de Los Angeles. Par ailleurs, les purple & gold ont la capacité financière pour l’accueillir. En tout cas, on vous donne trois raisons de croire en cette folle rumeur.

1. Ils se sont réconciliés

LeBron et Kyrie semblent vouloir réparer les pots cassés. Les deux All-Stars s’étaient séparés car Irving ne souhaitait plus être dans l’ombre de James. Rais récemment, les deux hommes se sont pourtant réconciliés. Le King n’a pas hésité longtemps avant de drafter Kyrie au soir de la constitution des équipes pour le All-Star Game 2019, et les deux hommes ont fait part de leur relation réparée dans la presse. A nouveau copains, les Lakers pourraient tenter de les ré-associer pour reformer un des duos les plus marquants de ces dernières années.

A lire aussi : Paul Pierce remet en cause les qualités de leader de Kyrie Irving

2. Il y a une place à prendre à la mène

Il y a quelques semaines, les Lakers n’ont pas hésité à proposer Lonzo Ball pour obtenir Anthony Davis. Pendant sa saison rookie, Magic Johnson voulait faire de Lonzo le nouveau visage des Lakers. Ce n’est apparemment plus d’actualité car le franchise n’a pas hésité à proposer son nom aux Pelicans pour obtenir Davis à la trade deadline. Un fossé semble être en train de se creuser entre le clan Ball et le front office des Lakers car le joueur n’a pas hésité à formuler des souhaits pour une destination de transfert au moment des négociations pour Anthony Davis. Les Lakers ne le trouvent pas indispensable et le joueur n’a pas l’air de vouloir absolument rester. Il y a une place à prendre comme meneur superstar à L.A, et qui de mieux que Kyrie Irving pour l’occuper ?

3. LeBron James ne tolérera pas une autre saison similaire

Esseulé au milieu d’un douteux mélange de jeunes et de vétérans, LeBron James n’a pas pu compter sur un All-Star à ses côtés pour la première fois depuis très longtemps. Avec le probable échec de la qualification en playoffs qui s’annonce, et qui fera clairement tâche sur le CV du King, on imagine le triple champion NBA mettre la pression sur son front office pour être entouré comme il se doit. Problème : depuis plusieurs années, il est difficile d’attirer des superstars au côté du King et « l’environnement toxique » autour de lui, pour paraphraser Kevin Durant. Kyrie Irving connait cet environnement par cœur, et, plus mûr, pourrait être tenté de balayer ce goût d’inachevé laissé par le run à Cleveland en dépit du sublime titre de 2016.

Faut-il croire aux retrouvailles entre LeBron et Kyrie cet été ? Pas impossible, quand on prend en compte les éléments ci-dessus et le caractère imprévisible de Kyrie. Il n’en reste pas moins risqué de se laisser prendre au jeu des espoirs. L’été s’annonce long et fou.

Mais aussi : Ivica Zubac se paye les Lakers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.