NBA – Ivica Zubac tacle les Lakers

0

Ivica Zubac, ancien pivot des Lakers, a envoyé une pique à son ancienne franchise après la victoire (plus que tranquille) des Clippers face aux Knicks la nuit dernière.

Une déclaration explosive avant une rencontre décisive. Ivica Zubac lance les hostilités entre Clippers et Lakers qui s’affrontent dans cette nuit de lundi à mardi, 4h30 en France. Le pivot croate, transféré par les Lakers chez les Clippers à la trade deadline, est bien content d’avoir changé d’équipe et il l’assume. Après la victoire tranquille face aux Knicks la nuit dernière (128-107), le néo-Clipper s’est réjoui d’être là où il est à l’heure actuelle, tout en envoyant une pique à son ancienne équipe. Des propos rapportés par Bleacher Report via Mirjam Swanson (Orange County Register) :

« Quand j’étais chez les Lakers, on n’avait pas la possibilité de vivre nos soirées. Chaque match était un match tendu pour nous. Alors que les Clippers forment une équipe vraiment concentrée, sur chaque possession, contre toutes les autres équipes »

Une pique envoyée sans se cacher à ses anciens coéquipiers et à son ancien coach Luke Walton. Et Ivica Zubac a des raisons pour afficher si clairement son bonheur : les Clippers sont septièmes dans la course aux playoffs à l’oUest, alors que les Lakers sont en « chasse-patates » et voient leurs espoirs de post-season se réduire au fur et à mesure des matchs. Cinq rencontres séparent d’ailleurs les deux franchises de Los Angeles avant la rencontre de ce soir.


A lire aussi : Landry Shamet tape un record de franchise

D’un point de vue personnel, le joueur est bien intégré dans la rotation de Doc Rivers alors que sa situation chez les Lakers n’était pas régulière. Et, dans cette fin de saison où même un Lebron James en mode playoffs ne suffit pas pour battre les Suns, Zubac estime qu’il aurait pu jouer un rôle important dans le playoff push des Lakers :

« J’ai regardé pratiquement tous les matchs des Lakers. Chaque fois que je les regarde jouer, je me dis que si j’étais encore là je pourrais les aider. Je ferais une vraie différence sur le terrain, mais ce n’est plus mon équipe ».

Et boum, une charge de plus envoyée à Magic Johnson et à Rob Pelinka qui n’ont pas cru en lui et qui l’ont échangé à la deadline contre une « clopinette » nommée Mike Muscala.

Ivica Zubac semble s’être bien intégré dans le collectif des Clippers et ne regrette absolument pas son transfert.

Mais aussi : Giannis et trois autres joueurs dans l’histoire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.