Une éclaircie dans une sale soirée pour les Blazers. Enes Kanter a montré cette nuit qu’il pouvait faire carrière… dans le volley. Une bien drôle de séquence en fin de 3ème quart-temps. Vidéo.

Le volley, une passion cachée pour Enes Kanter ? Séquence sympathique dans le match entre Nets et Blazers marqué par la terrible blessure de Jusuf Nurkic.

Sur une remise en jeu de fin de quart-temps, le pivot turc smashe le ballon vers le panier adverse. Bon, on se moque mais son geste aurait pu avoir une vraie utilité. On vous laisse juger.

A lire également : Les joueurs réagissent à la blessure de Jusuf Nurkic

En smashant ce ballon, le pivot turc espère l’envoyer dans la course de Damian Lillard qui, pouvait potentiellement scorer un panier important dans un match serré : 148-144, score final en double prolongations et victoire pour Portland. Avec ce succès, les Blazers assurent leur place en playoffs, même s’ils perdent Jusuf Nurkic.

Pour éviter de revivre le traumatisme du sweep de l’année dernière par les Pelicans, la tactique de Terry Stotts passait beaucoup par le pivot bosnien. Maintenant, c’est Enes Kanter qui devra assurer. Et il en est capable : le turc a le profil d’un pivot fort en attaque et aux rebonds, ce dont les Blazers vont avoir besoin. Son temps de jeu va certainement augmenter pour combler l’absence de Nurkic.

Depuis son arrivée dans l’Oregon à la trade deadline, Kanter démarre sur le banc : en 18.3 minutes, il apporte 10.3 points et 6.9 rebonds. Une bonne contribution qu’il va falloir voir augmenter pour espérer aller loin en playoffs.

Le volley, une idée d’après-carrière ? Peut-être, mais pour l’instant, Enes Kanter doit se concentrer sur la fin de saison et la préparation des playoffs.

Mais aussi : Devin Booker marque 64% des points de Phoenix face à Utah !