On le sait, Devin Booker est capable d’immenses coups de chaud au scoring. Il l’a encore prouvé cette nuit malgré la large défaite de Phoenix face à Utah (125-92).

Il y a quelques jours à peine, nous fêtions les deux ans du fameux match à 70 points de Devin Booker, carton obtenu dans une large défaite sur le parquet de Boston. Cette nuit, l’arrière des Suns a voulu refaire le coup, mais sur le terrain du Jazz. Dans une large défaite (125-92), D-Book a planté la bagatelle de 59 points (19/34 au tir), soit 64% du total des points de son équipe !

Booker comptabilisait 47 points au compteur à la fin du troisième quart-temps (contre 42 lors de son fameux match à 70 points), mais il n’a pas pu aller chercher le record de la saison, toujours détenu par James Harden et ses 61 pions.

A lire également : Rudy Gobert tape un record de saison !

D-Book se consolera en devenant le quatrième joueur de l’histoire seulement à avoir réussi plusieurs matchs à 50 points minimum avant son 23ème anniversaire. Les autres ? Rick Barry (7), LeBron James (3) et Kyrie Irving (2). Le joueur des Suns, à 22 ans, est également le plus jeune joueur de l’histoire à avoir 2 matchs à 59 points minimum.

Au niveau de sa franchise, Booker continue de creuser son sillon. Quelques jours après avoir dépassé Charles Barkley, le voilà dans l’histoire avec le sous-côté Tom Chambers comme l’un des deux seuls joueurs à avoir réussi plusieurs matchs à 50 points ou plus sous la tunique des Suns.

Deux jours après un match à 32 points face aux Kings, Devin Booker a rappelé à tout le monde qu’il était un assassin du scoring en sortant cette performance, certes à nouveau dans une large défaite. Il tourne désormais à 25.6 points de moyenne cette saison. On vous laisse avec ses highlights, ça vaut le détour :

Mais aussi : Tacko Fall a-t-il un avenir en NBA ?

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.