NCAA – Duke est tombé !

0

Clap de fin ! Duke a vu sa March Madness prendre fin après une défaite sur le fil face à Michigan State (68-67). Le prochain match de Zion Williamson sera donc… en NBA.


Cette fois-ci, ça n’a pas suffi. Qualifiés miraculeusement lors des deux tours précédents, les Dukies sont tombés sur un os ce dimanche soir, et ont logiquement quitté la compétition. Zion Williamson a tenu son rang avec 24 points, 14 rebonds, 3 interceptions et 3 contres, tandis que R.J. Barrett a lui aussi répondu présent (21 points, 6 rebonds, 6 passes… mais 7 turnovers). A 5 secondes du terme, Barrett a eu 2 lancers dans les mains pour égaliser, mais n’a réussi à en convertir qu’un. Michigan State a ensuite mis la balle en jeu en sortie de temps-mort et Cassius Winston s’est enfui jusqu’au Final Four, laissant l’horloge s’écouler :

Barrett et Williamson ont été trop esseulés, avec un Cam Reddish diminué et insuffisant (8 points à 2/8) et Tre Jones étrangement silencieux, ne scorant que 5 unités. L’apathie offensive a particulièrement frappé, Coach K ne trouvant jamais vraiment la formule pour installer son équipe dans un certain confort.

A lire également : L’incroyable erreur qui élimine Gonzaga

Côté Michigan State, Cassius Winston (20 points, 10 passes) et Xavier Tillman (19 points, 9 rebonds) ont assuré, menant un effort collectif qui s’est notamment manifesté par une défense solide.

Les affiches du Final Four sont désormais connues : Michigan State retrouvera Texas Tech, tandis que Virginia affrontera Auburn, qui signe sa première apparition à ce stade de la compétition.

Pour Duke, en revanche, c’est la fin pas si imprévisible d’une aventure médiatiquement folle mais pas toujours aboutie sur le terrain durant cette March Madness. L’heure est désormais à la NBA pour Zion Williamson, R.J. Barrett et Cam Reddish, que l’on reverra un fatidique soir du mois de juin. En attendant, ils pourront se remémorer, dans la douleur, les ultimes minutes de leur carrière universitaire :

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Gilbert Arenas sceptique sur Zion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.