A la recherche de taille pour aborder les prochains Playoffs, la franchise du Massachusetts s’intéresserait fortement à notre tricolore.


Boston est déjà qualifié pour les prochains Playoffs. Les résultats de la nuit dernière leur a donné l’occasion de découvrir leurs prochains adversaires. Face à Indiana, les C’s vont défier une équipe accrocheuse et la série s’annonce déjà dangereuse. En quête de taille dans sa peinture, l’équipe de Brad Stevens se penche sur le marché européen. Déjà bien fournie en intérieurs non-US (Baynes, Theis, Yabusele, Horford…), la franchise la plus titrée de NBA voudrait accueillir un français (de plus) dans son effectif.

Selon les dernières rumeurs, Boston aurait contacté Vincent Poirier (25 ans, 2m13) afin de lui proposer un contrat pour le début des Playoffs 2019. Le joueur de Vitoria ne cesse de progresser et les franchises NBA s’intéressent dorénavant au poste 5 que l’on a vu exploser en France (Levallois) malgré un parcours atypique, puis en Espagne depuis deux saisons.

A lire également : Les 5 infos de la journée du 8 avril !

Meilleur rebondeur de l’Euroleague avec 8.1 prises de moyenne devant Nikola Milutinov (7.89), il réalise une très bonne saison avec 11.3 points (59.3% à 2 points), 1.1 passe et 16.4 d’évaluation de moyenne en 30 matchs. Auteur de 8 double-double, il a plusieurs fois été le sauveur de Vitoria cette saison. De plus en plus régulier, ses 24 matchs au-dessus des 10 d’évaluation montrent l’évolution du pivot. Face au champion, le Real Madrid, il a même rendu une copie à 19 points, 16 rebonds pour 30 d’évaluation.

Sous contrat avec le club basque jusqu’en 2020, le français ne veut rien précipiter et ne devrait pas rejoindre la grande ligue tout de suite. Si l’offre reste flatteuse, il reste concentré sur sa saison. Vitoria jouera d’ailleurs les Playoffs en Euroleague (contre le CSKA) et veut se mêler au titre en Liga Endesa. Poirier n’est cependant pas contre un voyage outre-atlantique, mais pas à n’importe quelles conditions :

« Je n’ai pas de préférence entre Euroleague et NBA mais je prendrai ma décision si j’ai deux offres sur la table. Je ne veux pas rejoindre la NBA si c’est pour rester sur le banc ».

Boston n’obtiendra probablement pas son renfort pour les prochains Playoffs. Vincent Poirier est pourtant sous les radars de la NBA. Une excellente nouvelle pour celui qui progresse à vitesse grand V.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Le Zalgiris Kaunas, un exploit permanent !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.