Défaits par les Nets sur leur parquet pour le Game 1, les Sixers n’ont pas montré leur meilleur visage pour démarrer ces playoffs. Et certains joueursont paru ailleurs, à l’image d’Amir Johnson.


UPDATE 2h46 – Amir Johnson a été sanctionné par sa franchise et s’est excusé publiquement (toutes les infos en cliquant ici)

Entre Sixers et Nets, la série s’annonce relativement intéressante, surtout après le succès de Brooklyn 111-102 dans le Game 1. Une victoire que l’on avait pas vraiment prévue, mais qui s’est dessinée très rapidement après plusieurs runs au cours de la rencontre. Portés par un excellent collectif, les hommes de Kenny Atkinson n’ont pas tremblé, malgré les 36 points de Jimmy Butler. Joel Embiid, diminué, a certes inscrit 22 points mais il s’est montré très maladroit avec un 5/15 au tir, et le trio Simmons-Harris-Redick n’a compilé que 18 unités. Ce sont donc les Nets qui mènent 1-0 dans ce 1er tour de playoffs, avant le Game 2 mardi. Et dans tout ce marasme, une scène étonnante a retenu l’attention.

A lire également : Luke Walton va déjà retrouver un poste de coach

Alors que l’on est au milieu quatrième quart-temps, Amir Johnson s’est permis de sortir son portable, ce qui a fait parler. Le tout sous les yeux très attentifs de Joel Embiid, qui n’avait déjà plus la tête à ce Game 1. L’image a évidemment tourné en boucle, et les spéculations sont vite allées bon train sur ce que pouvaient bien faire les 2 hommes.

Le pivot des Sixers s’est d’ailleurs empressé de retourner aux vestiaires après que ces images aient été diffusées par les caméras d’ESPN. Avant de revenir aux côtés de Joel Embiid sur le banc, mais cette fois, sans son portable à la main. Il ne serait d’ailleurs pas étonnant de voir Amir Johnson sanctionné pour cette séquence, puisque la ligue interdit de sortir les téléphones sur le banc.

Après la partie, Joel Embiid a expliqué que la fille d’Amir Johnson était « très malade » et que les deux hommes regardaient un update à ce propos. On y croit ou non, mais dans tous les cas, était-ce bien le moment, et surtout le lieu ? Difficile de juger, car les joueurs sont des hommes avant d’être des basketteurs, et on verra comment la ligue se positionne à ce sujet.

C’est une scène en tout cas cocasse et qui risque de faire parler du côté des Sixers, malgré l’explication d’Embiid.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Paul George diminué pour les playoffs

A propos de l'auteur

Etudiant en journalisme, je suis de près le basket depuis plusieurs années et principalement la NBA. Grand fan des Rockets, de James Harden et sa barbe mythique, sans oublier Eric "Splash" Gordon.