Après avoir viré leur GM quelques jours après la trade deadline, les Pelicans ont pris la décision de donner le pouvoir à quelqu’un d’autre dans le dossier Anthony Davis. Ce « quelqu’un d’autre », c’est David Griffin, ancien GM des Cavaliers. Mais ne comptez pas sur ce dernier pour transférer Davis aussi facilement.


Depuis que sa demande de trade est devenue publique en février dernier, Anthony Davis est devenu en quelque sorte l’ennemi public numéro 1 en Louisiane. Sa demande a fait régner un climat étrange dans le vestiaire des Pelicans pour la fin de saison et le point de non-retour semble définitivement être atteint depuis un bon moment. Sauf peut-être pour le nouveau vice-président des opérations basket à New Orleans : David Griffin.

L’ancien GM des Cavs a retrouvé du boulot après son surprenant départ en 2017. Griffin n’était pas parfait, mais il avait su faire quelques bons coups pour entourer LeBron James. Selon la plupart des sources, son départ était surtout dû à un problème de pouvoir avec un propriétaire un peu trop présent plutôt qu’une question financière.

En Louisiane, Griffin ne devrait pas avoir de problème de pouvoir. Il va signer aujourd’hui son contrat et devrait avoir les clés du camion pour permettre aux Pelicans de reconstruire sereinement les années futures avec le trade à venir d’Anthony Davis. A moins que Griffin tente autre chose.

A lire également : L’hilarante réaction de Kyle Lowry en découvrant ses stats

Si le trade semble acquis – reste à connaître la destination – Griffin n’a pas encore dit son dernier mot. Ce dernier devrait passer un coup de téléphone à Unibrow et sortir son meilleur argumentaire afin de le retenir. Oui, il n’aurait ainsi pas abandonné l’idée de conserver Davis pour les futures années.

Griffin a l’avantage de bien connaître Rich Paul, l’agent de Davis depuis l’été dernier. Il faut dire qu’il devait gérer LeBron James lors de ses années à Cleveland. Bien évidemment, cette tentative de le retenir ne devrait aboutir, mais il va tout de même essayer et il aurait probablement tort de ne pas le faire.

On peut tout de même se demander si les fans des Pelicans seraient prêts à conserver Davis sur la durée après sa demande. Les réponses risqueraient néanmoins d’être négatives.

Retenir Anthony Davis paraît hautement improbable, mais vu son passif, Griffin va tenter. L’intérieur pourrait bien écouter son dirigeant au vu de ses exploits passés. Si rien ne change, les deux hommes se serreront la main et les démarches pour trader le joueur s’ensuivront.

Mais ne comptez pas sur le nouveau vice-président pour envoyer l’homme au monosourcil si facilement en Californie pour jouer au côté de LeBron James. Griffin a déjà une idée de ce qu’il voudrait en échange de Davis et rien n’arrivera si la contrepartie n’est pas à la hauteur.

Les Pelicans entendent bien faire grimper les enchères cet été si le trade de Davis doit arriver. Ce feuilleton pourrait bien nous réserver encore quelques surprises.

Mais aussi : Un fan va faire 2600km pour se battre

Actualités Basket USA Facebook