Critiqué au début du 1er tour de playoffs contre les Nets, Ben Simmons s’est très vite rattrapé avec des performances décisives. Et visiblement, une nouvelle méthode de préparation en est peut-être à l’origine.


Ben Simmons a très vite fait taire ses détracteurs. En délicatesse au Game 1 du 1er tour contre les Nets, le meneur des Sixers a finalement répondu présent sur le reste de la série, avec notamment un match référence à 31 points, 4 rebonds et 9 passes. Moqué par de nombreux fans de Brooklyn, l’Australien a prouvé qu’il était capable d’être l’un des leaders de sa franchise.

Alors que Philly va démarrer dimanche sa demi-finale de conférence contre les Raptors, le sophomore est attendu au tournant. Mais il a d’abord décidé de révéler sa nouvelle méthode de préparation avant de disputer ses matchs. Si elle est plutôt originale sur le papier, elle semble être assez efficace au vu de ses récentes sorties sur les parquets.

A lire également : Les Clippers étaient sur la piste Kyrie Irving

Interrogé par plusieurs journalistes sur sa forme actuelle, Simmons a déclaré qu’il effectuait de la méditation pour mieux préparer ses rencontres. Une manière pour lui de pouvoir se concentrer pleinement sur son jeu, et sûrement d’oublier tous les éléments extérieurs qui peuvent entrer en jeu, comme la pression et les moqueries qui peuvent venir des fans. L’Australien a ainsi loué les effets positifs de ses exercices de méditation.

Face à une très solide équipe de Toronto, le meneur devra peut-être méditer davantage qu’auparavant, pour essayer d’être le plus performant possible. C’est en tout cas une méthode plutôt apaisante et moins répandue qu’utilise Ben Simmons. Si certains préfèrent avoir une routine extrêmement carrée comme Giannis Antetokounmpo, le joueur des Sixers préfère le calme et la sérénité.

Si vous êtes sous le feu des critiques, faites comme Ben Simmons, optez pour de la méditation. A en croire les stats du meneur du Game 2 au Game 5 face à Brooklyn, le résultat est plutôt probant.

Mais aussi : Le Thunder exaspéré par Russell Westbrook ?