Les finales de la conférence Est ont débuté cette nuit entre Milwaukee et Toronto. A la maison, ce sont bien les Bucks qui ont pris l’avantage dans cette série grâce notamment à Brook Lopez.

Si les Warriors ont pris l’avantage dans le Game 1 du côté de la conférence Ouest, ce sont les Bucks qui ont fait de même la nuit dernière lors de leur première confrontation contre les Raptors. La série entre les deux cylindrées de l’Est est très attendue et l’on peut dire qu’elle a tenu toutes ses promesses lors de ce Game 1.


Chose rare sur ces playoffs, mais Toronto a pourtant pu compter sur Kyle Lowry en mode attaque : 30 points à 7/9 derrière l’arc et 10/15 en tout. Une grosse prestation pour le meneur qui a su épauler Kawhi Leonard (31 points). Mais les dinosaures paient surtout leur manque d’adresse (37%) et ce malgré un gros départ lors du premier quart-temps.

A lire également : Et si Zion Williamson décidé de ne pas jouer pour New Orleans ?

Si en face Kyle Lowry a décidé de prendre chaud, Brook Lopez lui a répondu. Le pivot, payé seulement quelques millions la saison pour rappel, a retrouvé son adresse sur ce premier match avec 12/21 au tir, et 4/11 derrière l’arc. Il est devenu presque inhabituel pour lui de prendre autant de tirs à deux points, mais le tout a fonctionné.

De l’autre côté Giannis Antetokounmpo termine avec 24 points mais un discret 7/16 au tir.

L’addition qui fait mal aux Raptors est notamment celle de Malcolm Brogdon chez les Bucks. Revenu depuis quelques matchs de blessure, le meneur a frappé fort en sortie de banc avec 15 points, 3 rebonds et 3 passes avec un différentiel de +18. Son apport est inestimable et Milwaukee peut se réjouir de le retrouver au meilleur des moments. Au final, victoire 108-100 pour les Bucks.

C’est perdu pour les Raptors qui vont devoir trouver un moyen d’aller chercher le second match. Au risque de se retrouver dans une situation très délicate à la maison.

Mais aussi : Anthony Davis ne devrait pas rejoindre les Lakers