Les joueurs de l’Anadolu Efes Istanbul renversent un Fenerbahçe en manque de solutions face à un Shane Larkin incroyable. Dimanche, ils joueront la première finale du club stambouliote dans la compétition.

Fenerbahçe Beko Istanbul 73 – 92 Anadolu Efes Istanbul

Fernando Buesa Arena de Vitoria.

C’est à l’image de leur saison. Un conte de fée qui petit à petit commence à se réaliser. Ergin Ataman n’avait pas menti, l’Anadolu Efes Istanbul est en route pour décrocher le titre, le premier dans l’histoire du club. Il faudra attendre leur adversaire en finale et choisir entre le Real Madrid ou le CSKA Moscou. Au coude à coude avec le Fenerbahçe lors des dix premières minutes, les coéquipiers de Rodrigue Beaubois et Adrien Moerman ont vite repris le contrôle pour s’imposer largement 92 à 73.

A lire également : Les équipes du Final Four sont à Vitoria !

Shane Larkin avait très vite annoncé la couleur de ce match. Avec un 2/2 à 3 points dès les premières minutes, il envoyait un premier message à Zeljko Obradovic. Le nonuple champion d’Europe est très vite monté dans le rouge pour remettre sa défense en place. Avec les entrées de Vesely et Kalinic, le Fenerbahçe refait son retard et remporte finalement le premier quart-temps 20 à 19. Malheureusement ce sera bien tout pour les vainqueurs de l’Euroleague 2016-2017. En effet, le meneur américain ne redescendra jamais de son piédestal. En 30 minutes, l’ancien celtic va surchauffer avec 30 points à 5/9 du parking, 7 rebonds, 7 passes, 2 interceptions pour un énorme 43 d’évaluation, soit l’une des meilleures performances de l’Histoire du Final Four.


Pour l’accompagner, Vasilije Micic ajoute 25 points, 5 rebonds, 1 passe, 1 interception pour 27 d’évaluation. Le Fenerbahçe n’a jamais trouvé de réussite à longue distance, ne convertissant que 6 de leurs 21 tentatives. Privés de Datome et Lauvergne, Kalinic (12 points, 15 d’éval) et Vesely (14 points, 14 d’éval) étaient bien là. Finalement c’est le reste de l’effectif qui n’a pas répondu présent. Kostas Sloukas a très vite été gêné par les fautes (3 fautes avant la mi-temps, 1 d’éval), seul Green dépasse aussi les 10 points marqués (13) tandis qu’Ali Muhammed est dans le négatif (-1 d’éval).

Le coin des français :

Adrien Moerman – 7 points, 5 rebonds, 2 passes, 1 interception et 8 d’évaluation
Rodrigue Beaubois – 2 points, 2 rebonds, 2 passes
Joffrey Lauvergne – DNP

MVP du match : Shane Larkin – 30 points, 7 rebonds, 7 passes, 2 interceptions et 43 d’évaluation.

Résumé vidéo :

L’Anadolu Efes Istanbul est en finale de l’Euroleague. Son collectif a encore une fois fait la différence et prive le Fenerbahçe du titre. Une victoire dans ce derby va leur donner pas mal de confiance avant le match de dimanche. On vous avez prévenu, la surprise peut venir de cette équipe.

Mais aussi : Le Final Four version Game Of Thrones !