C’est le grand jour. A 18h, le Fenerbahçe et l’Anadolu vont ouvrir le bal du Final Four 2019 à Vitoria. Avant le début des deux rencontres de la soirée, petit point sur les dernières déclarations et les dernières nouvelles.

  • Jan Vesely et Nikola Kalinic devraient jouer : Zeljko Obradovic l’a affirmé en conférence de presse, ses deux joueurs pourraient fouler le parquet de la Fernando Buesa Arena ce soir. Une seule interrogation, leur temps de jeu.

« C’est certain, ils vont jouer. Combien de minutes et à quel point ils peuvent aider l’équipe ? Ça, c’est une autre question. Je compte sur eux et ils seront prêts à jouer. »

  • Si l’Anadolu Efes Istanbul s’impose dimanche, Ergin Ataman sait déjà comment fêter tout ça :

« Lundi, nous voyagerons vers Ibiza, nous célèbrerons avant de commencer les Playoffs en Turquie ».

  • Bryant Dunston, capitaine de l’Anadolu, est très (très) motivé :

« Je ne pense pas que nous en avons fini. Nous ne sommes pas encore satisfaits. Depuis le début de la saison, notre coach dit que nous voulons remporter l’Euroleague. C’est bien d’être ici, au Final Four, mais ce n’est pas notre seul objectif. Si nous jouons de la même façon qu’en saison régulière, tout ira bien. »

A lire également : Les quatre équipes sont sur place à Vitoria !

  • Du côté du CSKA, le coach grec, Dimitris Itoudis, pense à l’impact que pourrait avoir une victoire finale :

« Nous sommes fiers et heureux de représenter notre club, la fabuleuse ville de Moscou et la Russie. C’est un privilège. Nous allons jouer contre un bon club, une belle organisation avec des bons joueurs et un bon coach. Ils ont rejoint le Final Four six fois sur les huit dernières années. Ils ont eu des changements importants dans leur effectif mais ils jouent un très bon basket »


  • Toujours à Moscou, Cory Higgins ne se sent pas respecté après l’annonce des deux meilleurs 5 majeurs de la compétition :

« Bien sûr que je le mérite. Je pense que c’est irrespectueux que je n’apparaisse dans aucune de ces équipes. Ce n’est pas à moi de décider. Je suis juste ici pour contrôler ce que je peux. »

L’américain tournait cette saison à 14.8 points (50.5% à 2 points, 49% à 3 points), 2.1 rebonds, 1.8 passe et 14.4 d’évaluation de moyenne.

  • Absent durant les Playoffs contre le Panathinaïkos (problème musculaire), Sergio Llull sera bien de la partie à Vitoria :

« Je me sens bien. Je suis à 100% et c’est ce qui est important. Je suis prêt à aider l’équipe dans tous les domaines. Gagné une fois c’est difficile. Réaliser le back-to-back c’est très compliqué. La route est longue mais nous avons une chance qui s’offre à nous. »

H-2 avant la première rencontre. Dans quelques heures, nous connaitrons la grande finale de dimanche. Il y aura de la joie mais aussi des larmes. Place au spectacle.

Mais aussi : La bande annonce du Final Four !