Menées 2-0 après leur déplacement à Lyon, les Gazelles n’avaient d’autres choix que de gagner à domicile pour espérer.

Le BLMA n’était donc pas en bonne posture au moment de recevoir sur ses terres le Lyon ASVEL Féminin. Pour pouvoir encore prétendre au titre il n’y avait qu’une seule option : gagner les deux match sur son parquet. Message reçu pour les Gazelles. Après avoir remporté la 3e manche (72-61) avec une Sami Whitcomb des grands soirs (19 points, 7 rebonds, 3 passes, 3 interceptions), il fallait réitérer hier soir.

Première surprise, le retour d’Héléna Ciak qui ne devait pourtant pas disputer la finale. Un retour qui a fait du bien au collectif montpellierain notamment à l’interieur. Et c’est sur les chapeaux de roue que débute ce match 4. Les deux équipes ne se lâchent pas et il faudra attendre la toute dernière minute pour voir une avance « significative » d’un côté ou de l’autre. Ce sont les locales, qui les premières, prennent l’avantage (24-19).


Dans le second quart-temps, les Gazelles creusent l’écart jusqu’à obtenir 12 points d’avance (31-19; 8″04 à jouer). Les deux équipes se répondent alors mais dans les trois dernières minutes, les Lionnes sonnent la révolte et ne sont plus qu’à 4 unités au moment de rejoindre les vestiaires (47-43).

De retour sur le parquet, le match ne perd pas en intensité : les deux équipes sont au coude à coude et bien chanceux celui qui trouvera le vainqueur. Lyon revient à un petit point (52-51; 4″55 à jouer), mais Montpellier, très efficace en attaque maintient toujours un écart. Au moment d’entamer le dernier acte, les Gazelles sont devant d’une possession seulement (61-59).

A lire : LNB / LFB – Les nommés des Trophées 2019 sont …

Il ne reste désormais que dix minutes pour connaitre le vainqueur de cette rencontre. Soit un match 5 à Lyon pour départager les deux équipes, soit un sacre pour les joueuses de Valéry Demory. Dans ce dernier acte, à l’instar de toute la rencontre, les deux formations ne lâchent pas des yeux leur objectif. Les paniers s’enchaînent des deux cotés si bien qu’au coup de sifflet final, on a droit à une égalité parfaite (79-79). Pour la première fois dans la série une prolongation sera nécessaire pour connaitre le vainqueur.

5 minutes de bonheur en plus pour les amoureux de la balle orange, 5 minutes de stress intense pour les supporters. Il reste 2 minutes 19 à jouer quand une équipe parvient à prendre l’avantage, et c’est une nouvelle fois la formation de Thibaut Petit (87-84). Du côté de Lyon, on joue vite mais on ne trouve plus la mire. Les Gazelles en profitent pour accroitre leur avance et remporter la victoire. Score final : 91-85 avec une très belle réussite à 3 points (43%).

Côté statistiques : Endy Miyem (21 points, 4 rebonds, 1 contre)
Alyshia Clark (13 points, 12 rebonds, 2 interceptions)

Après avoir été menées 2-0, les Gazelles ont su redresser la barre, nous offrant une finale pleine de rebondissement. Le dénouement se fera donc à Lyon jeudi prochain. Plus que quelques jours pour connaitre le champion d’une saison qui aura tenu toutes ses promesses.

Mais aussi : WNBA – Liz Cambage tradée aux Las Végas Aces !