Grâce au réveil de son arrière français, le CSKA Moscou prend sa revanche sur le Real Madrid et rejoint l’Anadolu Efes Istanbul en finale de l’Euroleague.

CSKA Moscou 95 – 90 Real Madrid

Fernando Buesa Arena de Vitoria.


Une partie incroyable, des actions qui vont rester dans les mémoires puis le réveil d’un homme, Nando De Colo, reversant en deuxième mi-temps et héros du CSKA Moscou. Rendez-vous en finale où il faudra défier Adrien Moerman et Rodrigue Beaubois. Pour le Real Madrid, la désillusion est grande après avoir mené de 14 points dans le troisième quart-temps (51-65).

A lire également : L’Anadolu Efes Istanbul d’un grand Larkin rejoint la Finale !

Il ne fallait rien louper de cette fin de match. Un troisième quart-temps à l’avantage du Real Madrid (22-28), plus à l’aise dans son basket que le CSKA. Porté par Fabien Causeur et sa patte gauche, le champion en titre inscrit 28 points sur la période et creuse un léger écart de huit points à l’entrée du money-time (65-73). Il y avait d’abord eu le très bon apport de Sergio Rodriguez (23 points, 4 passes, 17 d’évaluation) ou le sérieux de Will Clyburn et son envolée pour écraser un dunk rageur sur les 221cm de Walter Tavares. Enfin, pour sauver le CSKA, Dimitris Itoudis a vu Nando De Colo enfiler sa cape de champion.


Le français, bloqué à 4 petits points à la mi-temps, va enchainer les actions importantes, prendre feu et marquer 19 points sur la deuxième mi-temps. Précieux et définitivement un joueur au sang glacé dans ces moments, le nordiste rentre son premier tir à 3 points de la soirée à moins 4 minutes de la fin du troisième quart. L’écart était toujours de 11 points à ce moment du match. Cory Higgins, mais aussi Othello Hunter participent à la remontada du CSKA. Will Clyburn fait recoller l’équipe à 1 point sur un tir longue distance (79-80), puis, lorsque le chrono affichait 1 minute 21 secondes avant le terme de cette demi-finale, c’est le français qui vient décocher une flèche du parking, sa deuxième (sur 5 tentatives) afin de reprendre les commandes du matchs (87-85).

C’est le moment clé du match, puisque le Real prend là un ultime coup de massue. Les madrilènes ne reviendront jamais malgré un tir improbable de Sergio Llull à trois points (il terminera à 1/10 !!!) ramenant Madrid à 1 points (91-90) à 17 secondes du buzzer. Higgins achève les champions par un parfait 4/4 sur la ligne des lancers. Victoire du CSKA après un effort incroyable. Pour le Real, Pablo Laso pourrait regretter l’arbitrage. Le coach s’est vu siffler une faute technique après une réaction jugée trop véhémente selon l’arbitre alors que le CSKA revenait fort dans le match (75-78). Il regardera aussi le tableau des fautes où l’on peut en comptabiliser 22 côté Moscou contre 32 pour la maison blanche. Campazzo, Tavares et Fernandez terminant le match sur le banc avec 5 fautes.

Le coin des français :

Nando De Colo – 23 points, 4 rebonds, 2 passes et 27 d’évaluation
Fabien Causeur – 18 points, 2 rebonds, 1 passe et 17 d’évaluation

MVP du match : Nando De Colo – 23 points, 4 rebonds, 2 passes et 27 d’évaluation

Résumé vidéo :

Fin des demi-finale. Après la (petite) sensation du premier match, le CSKA et le Real Madrid nous avaient réservé le meilleur pour la fin. Époustouflant, le collectif moscovite a refusé de capituler et remporte ce match. En finale, nous retrouverons deux équipes revanchardes.

Mais aussi : Le Final Four version Game Of Thrones !