La défaite des Bucks cette nuit sur le parquet de Toronto (118-112 après 2 prolongations) ne s’est pas faite sans coups d’éclat. Giannis Antetokounmpo a notamment fait parler de lui avec un euro-step qui a suscité de nombreux débats.

Quel match ! Dos au mur, les Raptors ont tout donné, à l’image d’un Kawhi Leonard exceptionnel (36 points, 9 rebonds, 5 passes et monstrueux dans le money-time malgré une gêne ressentie à la jambe dès la première mi-temps). Avec un Marc Gasol enfin réveillé (16-12-7) et un Pascal Siakam à 25 points, Toronto a gagné ce qui était déjà un match de la mort.


Durant la première mi-temps, Giannis Antetokounmpo a fait exploser les réseaux sociaux en allant au cercle en ne posant qu’un seul dribble du milieu de terrain jusqu’au panier. Son euro-step a également suscité la colère du public et du banc des Raptors, persuadés qu’il s’agissait d’un marcher :

A lire également : La révélation qu’a eue Giannis cette saison

A vitesse réelle, le marcher semble assez net, mais le ralenti donne une autre perspective. Tout dépend en fait de l’interprétation de la règle du fameux « gather step », le pas lors duquel le jour prend le contrôle du ballon. Dans cette optique, il n’y a bel et bien que deux pas après que Giannis ait « bloqué » le ballon dans ses mains, et le move est donc licite aux yeux des arbitres :


Giannis a par ailleurs connu un match compliqué avec certes 23 rebonds (!) et 7 passes, mais il n’a inscrit que 12 petits points à 5/16 au tir et 2/7 au lancer. Le Greek Freak a également perdu 8 ballons et commis 6 fautes, ce qui lui a valu d’être exclu en début de deuxième prolongation.

Après un match fou, Toronto revient à 2-1 dans la série et peut encore rêver. Et si on avait assisté au tournant ?

Mais aussi : Les Knicks à fond sur Tacko Fall