On aurait presque tendance à l’oublier, mais Giannis Antetokounmpo n’a pas eu chemin facile jusqu’en NBA. Phénomène sur les parquets, le joueur a un bien parcours atypique. Au delà de la puissance de feu d’un athlète hors pair, on vous propose de découvrir l’homme qui se cache derrière le « Greek Freak » en 5 anecdotes.


1. Il s’est improvisé vendeur pour aider sa famille

Fils d’immigrants nigérians, Giannis Antetokounmpo n’a pas eu une enfance dorée. Comme beaucoup de nouveaux arrivants en Grèce, les parents du Greek Freak ont eu des difficultés à trouver du travail. Pour subvenir aux besoins et faire en sorte que la famille nombreuse (Giannis a 4 frères) ait de la nourriture sur le table, l’actuel joueur des Bucks mettait la main à la pâte. Il vendait ainsi des montres, des lunettes de soleil ou encore des sacs dans les rues avec ses frères afin d’arrondir les fins de mois.

2. Il a des mains de 33 centimètres

On parle souvent des mains surhumaines de Kawhi Leonard, mais dans le même style, Giannis fait encore mieux. Le Greek Freak a en effet des mains de 33 centimètres. Seul le mutant Boban Marjanovic le bat dans cet exercice, avec pas moins de 35 centimètres. Mario Hezonja a toutes les raisons d’avoir peur de la menace de coup de poing de Giannis

3. Il n’est citoyen grec que depuis 2013

Pourtant né à Athènes, Antetokounmpo n’a eu aucun papier – ni nigérian, ni grec – durant les 18 premières années de sa vie. C’est seulement en 2013, à un mois de la draft, qu’il a reçu son passeport et sa nationalité grecques.

Giannis a gardé de fortes attaches à la fois pour le pays qui l’a vu grandir, et le pays d’origine de ses parents. Il joue pour la sélection grecque, mais n’hésite pas à rappeler sa fierté de ses origines. Ca a notamment été le cas récemment quand son frère a été victime d’insultes racistes de la part d’un commentateur.

4. Il fait des captures d’écran bien particulières

Giannis Antetokounmpo est du genre rancunier. S’il tombe sur une critique un peu trop acerbe sur internet, il n’hésitera pas à en faire un screenshot. Pour se motiver ? Pour le ressortir un peu plus tard s’il parvient à prouver aux sceptiques qu’ils avaient tort ? Nul ne sait, mais Giannis est ce genre de gars.

On ne sait pas non plus s’il fait dans le burner account, mais le créneau est déjà plutôt bien occupé par Kevin Durant.

5. Il a déjà prévu comment terminer sa carrière

Giannis est un homme prévoyant. Même si la frénésie de la NBA peut vite faire voler en éclats n’importe quelle résolution, le Greek Freak a affirmé son souhait de ne pas quitter Milwaukee tant qu’il n’aura pas apporté un titre à la franchise.

Encore plus tard, une fois sa carrière NBA finie, Giannis veut revenir boucler la boucle au pays, en revenant dans le championnat grec lorsqu’il aura 40 ans. La free agency 2034 risque de faire du bruit en Grèce…

Bonus : sa transformation physique est impressionnante

Giannis Antetokounmpo MVP de la saison ?

>> Voir les photos année après année

Envie de lire les autres numéros de notre chronique « 5 choses que vous ne saviez (sûrement) pas » ? Ça se passe ci-dessous :

Anthony DavisR.J BarrettKyrie IrvingTacko FallKawhi LeonardLou WilliamsJames HardenJa MorantBoban MarjanovicStephen CurryZion WilliamsonLuka DoncicHakeem OlajuwonGiannis AntetokounmpoMetta World PeaceJoel EmbiidRussell WestbrookDerrick RoseKevin DurantLeBron JamesJimmy ButlerYao MingLatrell SprewellLance StephensonJ.R. SmithKobe BryantBen SimmonsDeMarcus CousinsDonovan MitchellJaVale McGeeAdrian Wojnarowski


Voir les joueurs par ordre alphabétique


Envie d’un petit test ? Découvrez quel est le meilleur joueur NBA né le même jour que vous.