NBA – 22 mai 2009 : Le premier buzzer-beater de LeBron en playoffs

0

Le 22 mai 2009, LeBron James signait son tout premier buzzer-beater en post-season face à Orlando. Six ans après sa Draft. Flashback.

Publicité

C’est le genre de première fois que l’on n’oublie pas. Le 22 mai 2009, LeBron James assassinait des adversaires en playoffs au buzzer pour la première fois. L’équipe en question : le Magic d’Orlando.

Les Cavaliers de LeBron, leaders de l’Est à la fin de la saison de régulière, se retrouvent en finale de conférence face au Magic de Dwight Howard, 3ème. Après une courte défaite 107-106 deux jours plus tôt malgré 49 points de LeBron, les Cavs reviennent revanchards pour le Game 2.

Il reste 1 seconde à jouer, 95-93 pour Orlando. LeBron récupère le ballon derrière l’arc, juste en face du panier. Le buzzer retentit, la Q Arena explose :

Lire aussi | Quand LeBron démontait la feuille de stats pour son premier match en playoffs

Les Cavs finiront par s’incliner 4-2 dans la série et laisseront le Magic affronter les Lakers en Finale (défaite 4-1). L’année suivante, ils sont de nouveau premiers de l’Est à l’issue de la régulière mais n’iront pas plus loin que les demi finales de conférence. C’est à l’issue de cet ultime échec que LeBron décidera de rejoindre Dwyane Wade et Chris Bosh à Miami.

Le Magic restera comme la première victime de LeBron au buzzer en post-season, mais pas sa victime favorite. LeBron a eu raison des Pacers deux fois de cette manière, d’abord avec Miami en 2013 puis Cleveland en 2018.

Publicité


Deux autres équipes ont également eu le droit à la sanction ces dernières années : Toronto en 2018, lors de la fameuse série qui a donné naissance à « LeBronto » deux jours plus tôt, et les Bulls en 2015. Derrick Rose venait de crucifier les Cavs lorsque LeBron lui répondait de la même manière 48 heures plus tard.

Les buzzer-beaters ne représentent qu’une partie infime des performances accomplies par LeBron en playoffs. Mais parce qu’ils valent le coup, on vous laisse avec ses 5 tirs les plus meurtriers en playoffs.

Le 22 mai 2009, la rage de LeBron James parlait pour la première fois dans les ultimes secondes. Depuis, il en a fait une arme de destruction massive, en plus de son arsenal offensif déjà bien assez lourd.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.