Il y a quatre ans jour pour jour, LeBron était encore un joueur des Cavs et s’apprêtait à emmener sa franchise de l’Ohio en finales NBA. Le 10 mai 2015, lors du Game 4 face à Chicago au second tour des playoffs, il délivrait son équipe au buzzer avec un shoot hors du commun.


Que ce temps paraît lointain pour LeBron James, lui qui était habitué à jouer les playoffs tous les ans depuis 2006, ne pas y participer cette année doit être un crève-cœur avec les Lakers.

Encore plus pour les fans, surtout lorsque l’on peut se remémorer ce type d’action absolument dingue du King, en date du 10 mai 2015.

Cleveland avait fini deuxième de conférence et affrontait les Bulls de Derrick Rose, Jimmy Butler et Joakim Noah. Ce shoot surnaturel, plutôt bien défendu qui plus est, permettait aux Cavs d’égaliser à 2-2 dans une série mal engagée.

Au final, LeBron James et Kyrie Irving avaient su élever leur niveau de jeu pour s’imposer 4-2 dans la série et rejoindre Atlanta en finales à l’Est.


A lire également : 10 mai 2016 : Steph Curry, premier MVP unanime de l’histoire

Mais le plus intéressant sur ce shoot, c’est toute la préparation mise en place durant le temps-mort précédent. A la base, le coach des Cavs David Blatt avait prévu de demander à LeBron de faire la remise en jeu alors qu’il restait seulement 1.5 seconde avant la fin de la rencontre. C’est ce que le King expliquait à CBS Sports :

Pour être honnête, le système qui était prévu, je l’ai rayé. J’ai juste dit à l’entraîneur : « Donnez-moi la balle. Soit on va en prolongation, soit je vais gagner pour nous. »

C’était aussi simple que ça.

J’étais censé faire la remise en jeu. J’ai dit à l’entraîneur : « Je ne sortirai le ballon que si je peux le lancer par-dessus la planche et marquer ».

Alors je lui ai dit de demander à quelqu’un d’autre de la faire, de me donner la balle et que tout le monde s’écarte.

Au final, LeBron a bien fait de jouer cette dernière action à sa manière, car c’est certainement ce shoot qui a changé la fin de saison des Cavs cette année-là. Après deux victoires de plus et une accession en finale de conférence, Cleveland va finalement rouler sur les Hawks, un petit 4-0 pour avoir le droit de défier les Warriors. Malheureusement le King ne pourrait rien face aux Dubs avec une défaite 4-2 en grande finale.

Souvent clutch, LBJ espère l’être de nouveau avec les Lakers la saison prochaine. Un retour en playoffs au programme pour revoir des actions de ce type ? Rendez-vous dans un an.

Du LeBron James dans les lignes sur ce shoot hors norme. Qu’avait-il pris à David Blatt d’essayer de donner la balle à quelqu’un d’autre ?

Mais aussi : Comment LeBron James a « stupéfié » un recruteur à 15 ans à peine