Golden State vient de se qualifier pour une 5ème finale NBA consécutive en balayant Portland 4 à 0. Et l’un des joueurs des Blazers, Rodney Hood, a dû encore moins apprécier que les autres. Explications.

Si les Warriors font peur à tout le monde, ils traumatisent même certains joueurs. Après une saison au delà des espérances, Portland a essayé de tenir tête aux doubles champions en titre mais s’est fait éliminer par un sweep très sévère, en ayant mené trois fois par 17 ou 18 points.

Les joueurs peuvent être à la fois heureux pour ce qu’ils ont accompli, et frustrés de ne pas avoir pris au moins un match. Cela aurait notamment fait du bien à Rodney Hood, qui reste sur trois séries cauchemardesques face à Golden State sur les trois dernières saisons.


A lire également : La statistique qui va dégoûter Portland

Même en changeant d’équipe tous les ans, Rodney Hood arrive toujours à participer aux playoffs. Une bonne chose, même si chaque année, la désillusion est la même.

Que ce soit avec le Jazz (2017), les Cavs (2018) ou maintenant les Blazers, Hood n’a jamais remporté un seul match de playoffs face aux Warriors. Oui, sur les trois dernières années, toutes ses apparitions en post-season ont terminé sur un vilain sweep par les Warriors, soit un bilan de 0 victoire pour 12 défaites. Impitoyable.


Rodney Hood achève sa campagne de playoffs 2019 avec quasiment 10 points par match à 46.8% au tir. Le joueur arrive au bout de son contrat et difficile de savoir si les Blazers comptent le prolonger, étant donné le jackpot qu’ils s’apprêtent à verser à Damian Lillard.

Si une équipe veut tenter sa chance avec Hood l’année prochaine, elle sait à quoi s’attendre pour les playoffs. À moins de ne pas les jouer, ou même de rejoindre les Warriors.

Mais aussi : Portland sweepé, les réseaux sociaux s’en mêlent