Après avoir survécu sur le fil à Toronto, les Warriors vont revenir à la maison pour un Game 6 crucial. Et Draymond Green devra se tenir à carreau s’il ne veut pas voir la série prendre fin quoiqu’il arrive pour lui.

Avec ses 10 points, 10 rebonds, 8 passes décisives et son adresse à trois points au-dessus de ses standards (50%), Draymond Green a apporté sa pierre à l’édifice dans la superbe victoire obtenue par Golden State sur le parquet de Toronto dans le Game 5.

L’aboyeur des Dubs a d’ailleurs qualifié ce succès « d’un des plus beaux » de la dynastie des Warriors, et au vu des circonstances, on peut difficilement lui donner tort.

Malheureusement pour lui et pour son équipe, Draymond Green n’a pas été parfait, puisqu’il est retombé dans ses vieux travers. Alors qu’il expliquait longuement s’être calmé sur le terrain il y a peu, évoquant notamment l’impact de sa fiancée et de sa mère sur ce changement radical, l’ailier fort a rechuté lors des dernières sorties.

Pris dans l’intensité du moment, il a invectivé les arbitres à plusieurs reprises, récoltant des fautes techniques au passage. Problème : Green a été sanctionné de sa 6ème des playoffs lors du Game 5, ce qui signifie qu’en cas de nouvelle technique lors du prochain match, il sera suspendu pour un potentiel Game 7 crucial.

Lire aussi | Au moins 3 franchises intéressées par KD cet été malgré sa blessure

Pour rappel, la première et deuxième faute technique en playoffs sont sanctionnées de 2000 dollars d’amende chacune, la troisième et quatrième de 3000 dollars, et la cinquième et sixième de 4000 dollars avec, en plus, une lettre d’avertissement envoyée au joueur après la cinquième.

En cas de septième faute, c’est une amende de 5000 dollars dont il faut s’acquitter, et surtout un match de suspension. S’il n’arrive pas à contrôler ses nerfs et qu’il crie à nouveau sur les arbitres à répétition, Draymond Green pourrait donc se voir priver du Game 7, si Game 7 il y a.


Le manque serait terrible pour les Warriors, habitués à compter sur leur leader vocal et défensif. On imagine bien évidemment que Green va être prévenu par le staff, qui va longuement insister sur la nécessité de rester calme, mais le caractère imprévisible du joueur a de quoi donner des sueurs froides aux Dubs.

S’il veut jouer un éventuel mythique Game 7 et tenter d’écrire l’histoire, Draymond sait donc ce qu’il lui reste à faire : garder son calme. Plus facile à dire qu’à faire quand on connaît le bonhomme…

Dernières news NBA | Rumeurs chaudes | Transferts | Par franchises | Par joueurs