NBA – Pour Kyle Kuzma, les Warriors ont été victimes du Karma

Très actif sur les réseaux et toujours prêt à envoyer quelques tweets piquants, le joueur des Lakers ne s’est pas gêné pour dire ce qu’il pensait, une fois de plus.

Publicité

Les Warriors ont dû s’incliner pour leur dernière à l’Oracle Arena, abandonnant leur trophée et leurs espoirs de threepeat. Si les Raptors ont amplement mérité leur titre, les blessures dans le camp adverse ont été une aubaine dans leur chemin vers le Graal. Le double MVP des Finales en titre Kevin Durant n’est revenu que lors du match 5 avant de se blesser gravement au bout d’une dizaine de minutes. Puis cette nuit, Klay Thompson, alors qu’il était le meilleur scoreur du match et que son équipe menait au score, a dû héroïquement laisser ses coéquipiers disputer le dernier quart-temps sans lui. Bilan : rupture du ligament du genou. Sans oublier les pépins de Kevon Looney, précieux au poste 5.

Une succession de malheurs et une poisse incroyable pour les Dubs qui n’ont jamais pu se battre avec toutes leurs forces. Mais pour Kyle Kuzma, cette situation est tout simplement dû au Karma. Le MVP des Finales et meilleur joueur de ces Raptors est bel et bien Kawhi Leonard. Pour rappel, il y a deux ans, l’ailier s’était blessé lors du match 1 des Finales de conférence ouest face à ces mêmes Warriors suite à un closeout très douteux de Zaza Pachulia. Alors que les Spurs étaient à +21 à ce moment du match, il perdront finalement la partie de deux points et se feront sweeper sur la série. Une situation qui avait forcément éveillé les « What if » si cette blessure de leur meilleur joueur n’avait pas eu lieu.

Lire aussi | Les joueurs réagissent à la blessure de Klay Thompson

https://twitter.com/kylekuzma/status/1139379393854226434

Selon l’intérieur des Lakers, les Warriors payent donc leur avantage de 2017 sur ces Finales NBA en connaissant à leur tour la douleur d’être privé de leur meilleur élément à un moment critique. Même si Kuz atténue quelque peu ses propos en avançant que « ça craint de le dire », le timing est sans doute très mal choisi pour une telle déclaration, à la suite de deux très graves blessures qu’on ne souhaite évidemment à aucun joueur.

Publicité

S’il a le droit de le penser ou d’en être convaincu, Kyle Kuzma s’attire déjà quelques foudres en partageant son opinion de la sorte.

Les dernières actualités