NBA – Kyrie Irving a-t-il refait le coup des Cavaliers avec les Celtics ?

0

Visiblement désireux de partir, Kyrie Irving l’aurait rapidement fait comprendre à ses dirigeants en coupant tout contact, ou presque. Une attitude qui rappelle celle des Cavaliers.

Publicité

Sauf énorme retournement de situation, Kyrie Irving devrait quitter les Celtics dans les prochains jours pour rejoindre les Nets. Rien n’est encore fait et nous ne sommes pas à l’abri d’un comeback hollywoodien dans cette ligue, mais c’est clairement la tendance actuellement.

Les Nets sont toujours favoris pour se renforcer avec Uncle Drew à la mène même si toutes les sources s’accordent pour dire qu’une équipe comme les Knicks n’est pas encore à écarter.

Quoi qu’il en soit, la tendance est clairement à un départ à date. D’après les dernières nouvelles d’ESPN, Irving n’a jamais apprécié la ville de Boston et cela expliquerait donc en partie sa décision de quitter la ville et les Celtics.

Mais disons que Kyrie pourrait le faire de manière différente. Le joueur aurait coupé le contact avec ses dirigeants et aurait ainsi clairement fait comprendre ses envies de départ. Une situation qui rappelle celle avec Cleveland il y a deux ans.

Lire aussi | Les Rockets à fond sur Jimmy Butler ?

Irving voulait alors quitter l’Ohio, frustré d’être dans l’ombre de LeBron James. Le trade à Boston semblait être une aubaine. A ce moment-là du moins puisque deux ans plus tard, le succès n’est pas au rendez-vous, ni pour Kyrie, ni pour les C’s. Mais même aux Cavaliers, Irving avait abîmé son image en demandant son trade et invoquant une potentielle blessure pour ne plus jouer avec eux. D’après Ryen Russilo d’ESPN, ce comportement serait le même avec les Celtics :

Je pense que les Celtics devraient oublier Kyrie. C’était mauvais. Autour de l’équipe, beaucoup de personnes m’ont dit « c’est le moment ». Mais c’est difficile de perdre un atout contre rien. Je pense que les Celtics ont essayé de trouver une solution. Ce n’est pas une demande de trade, mais c’est reproduire les mêmes choses qu’il y a deux ans (quand Kyrie voulait quitter les Cavs). Quand Kyrie coupe le contact, il coupe vraiment le contact.

Publicité

Libre de s’engager où il veut cet été, Kyrie n’a pas besoin de demander son trade ou de prévenir ses dirigeants de ses futures intentions. Mais en coupant le contact et en ignorant la plupart des personnes autour de l’organisation des Celtics, Irving a largement fait passer le message.

On ne sait évidemment pas encore si toutes ces histoires sont vraies, mais si c’est le cas, le départ du meneur ne fait aucun doute. C’est en tout cas Brooklyn qui espère profiter de la situation.

Deux ans après avoir monté un trade pour Irving, Danny Ainge pourrait commencer à regretter son choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.