Dennis Rodman est un personnage si particulier que sa carrière et sa vie regorgent d’anecdotes. Dans l’épisode d’aujourd’hui : quand Dennis passait ses nuits à Las Vegas pendant les Finales 1997.

La NBA a connu bon nombre de phénomènes dont les nombreuses anecdotes sont de véritables pépites d’or. Dans ce domaine, celles de Dennis Rodman sont des diamants bruts. Quand des fans sont abonnés aux rubriques « faits divers » pour les lire, des joueurs comme Rodman sont abonnés pour en faire partie.

Bien évidemment, Dennis était connu pour être très fêtard et totalement ingérable. Et si vous pensiez qu’il pouvait se prendre en main pour au moins éviter les soirées pendant les Finales, détrompez-vous. En novembre 2017, un chanteur-compositeur originaire de Chicago, Billy Corgan, racontait dans un podcast comment Dennis Rodman filait pendant les Finales 1997 pour se rendre à Las Vegas.

À cette époque, Corgan avait la chance de traîner souvent avec les Bulls. Entre deux matchs, Rodman et lui se sont rendus à Vegas à bord de l’avion privé d’un milliardaire, un ami du joueur.

Ils sont restés tous les deux ensemble à jouer toute la nuit et à boire. Corgan raconte que Rodman était tellement bourré qu’il frottait les dés contre le corps des gens et qu’il les balançait n’importe où, en dehors du plateau du craps. Un « bazar total », selon ses propos (on mesure les nôtres en écrivant).

Lire aussi | L’incroyable arrogance de Michael Jordan avant un match de playoffs en 1997

Ils n’ont pas dormi de la nuit et sont repartis à bord de l’avion privé à Utah le matin pour la conférence de presse et le « shoot around » des Bulls. Après ça, Dennis Rodman est revenu voir Corgan et le chanteur a été très surpris par ses propos :

Rodman : « Viens on y retourne. »

Corgan : « Retourner où ? À l’hôtel ? »

Rodman : « Non, à Vegas ! »

Corgan s’est dit qu’il allait trop loin et a refusé. Mais ça n’a pas empêché l’énergumène des Bulls de prendre un avion commercial et d’y retourner quand même. Parce que Rodman.


Corgan raconte ensuite qu’il a croisé Phil Jackson, et que ce dernier lui a lancé un « regard de la mort ». Le coach des Bulls avait fait du chanteur le responsable des escapades de Rodman à Las Vegas… alors que ce dernier lui avait pourtant dit de ne pas y aller car, en tant que fan, il voulait que les Bulls gagnent. L’interview complète est à retrouver ci-dessous (début de l’histoire à 4:50).

Les Bulls ont quand même gagné, et Dennis Rodman a fait sa part au rebond sur l’ensemble de la série (7.7 par match). Les complotistes se demanderont en tout cas si Rodman et Corgan n’ont pas par hasard croisé Michael Jordan avant un certain Game 5…

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs