NBA – Andre Drummond explique pourquoi il boit de la bière chaque jour

0

Dans un monde où les routines alimentaires des athlètes sont ultra-quadrillées, Andre Drummond s’autorise un petit plaisir. Mais rassurez-vous, c’est pour la bonne cause.

La bière et les joueurs NBA, une longue histoire. Dans les années 1980, à une époque où l’attention portée à l’hygiène de vie était bien moindre, des superstars comme Charles Barkley ou Larry Bird n’hésitaient pas à s’envoyer des litres de bière la veille d’un match.

Chuck avait d’ailleurs expliqué avoir passé une sale soirée avec la légende des Celtics durant leur collaboration pour Team USA en 1992. Le joueur des Sixers, en partance pour Phoenix, avait challengé Bird à un concours de bière. Quelques heures plus tard, Barkley finissait de son propre aveu sous la table.

Cette époque est évidemment révolue, et aujourd’hui, tout tend vers une optimisation maximale de l’hygiène de vie des joueurs. La plupart des stars ont un nutritionniste personnel voir un chef cuisinier, et il est rare de les voir se laisser aller à des écarts.

Dans ce contexte, la révélation d’Andre Drummond peut surprendre au premier abord. Le pivot des Pistons a révélé à Vincent Ellis du Detroit Free Press qu’il buvait une bière par jour, sans jamais faillir.

Lire aussi | Pourquoi tant de joueurs ont refusé Team USA

Un écart problématique ? Un peu de je m’en-foutisme comme il peut parfois s’en rendre coupable ? Rien de tout ça ! A en croire Dédé, c’est même son chef cuisiner personnel qui lui l’achète. Drummond s’enfile ainsi sa canette de Miller Lite (4.2%) tous les jours afin de s’assurer qu’il consomme assez de calories dans la journée :

« Si vous faites ça correctement, c’est loin d’être mauvais, et c’est pour ça que je le fais », dit Drummond en rigolant.

Avec ou sans sa Miller Lite quotidienne, Drummond devra en tout cas encore élever son niveau de jeu pour aider l’irréprochable Blake Griffin à former une raquette menaçante à l’Est. Le pivot sort d’une saison à plus de 17 points et 15 rebonds, mais peine à trouver de la constance des deux côtés du parquet.

Vous pourrez en tout cas désormais vous rassurer la prochaine fois que vous aurez envie d’une bière. Dites-vous que c’est une routine digne d’un joueur NBA, et la culpabilité s’envolera immédiatement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.