NBA – Draymond Green réagit au départ de Kevin Durant

0

La relation conflictuelle entre Kevin Durant et Draymond Green a fait couler beaucoup d’encre en NBA. Aujourd’hui réconciliés d’après leurs dires, les deux hommes se séparent en bons termes. Et pas de rancœur chez Green.

Pour beaucoup, c’est l’incident qui a acté la fin de Kevin Durant à Golden State. Mi-novembre 2018, Draymond Green refusait de donner le ballon à KD dans les ultimes secondes d’un match. Peu après, il lui lâchait ses quatre vérités, le traitant de « p*te » et lui rappelant que les Warriors n’ont pas eu besoin de lui pour gagner.

Des mots qui ont fait mal à Durant, lui qui aime tant être aimé, et qui ont contribué à créer un fossé entre l’ancien d’OKC et ses coéquipiers. Plus tard dans la saison, KD ne parlait presque plus au reste de l’équipe.

D’après les deux hommes, tout ça est désormais de l’histoire ancienne, et chacun est tourné vers la prochaine phase de sa carrière. Alors au moment d’évoquer le départ de Durant pour ESPN, pas de ressenti chez Green :

C’est mon frère, et je suis heureux pour lui. Ce n’est pas si souvent dans la vie que vous pouvez faire ce que vous voulez faire. Il a travaillé dur et a eu l’opportunité de faire exactement ce qu’il souhaitait. Il mérite de faire ça.

Lire aussi | Team USA subit une raclée humiliante

Green a par ailleurs révélé qu’il avait appris la nouvelle du départ de Durant comme tout le monde, et en même temps que le tout le monde. Mais là encore, l’aboyeur des Warriors n’a aucun problème avec la manière de procéder de KD :

C’est comme ça que ça doit se passer. C’est nos vies. Je ne vais pas aller voir Kevin Durant et lui dire : « Hey Kevin, est-ce que je dois mettre ma fiancée enceinte ? » C’est ma vie. Est-ce que je suis censé venir te voir et A. te dire ce que je vais faire ou B. demander la permission ? Non, et c’est comme ça que ça doit se passer.

Ni remords ni regrets, on finirait presque par croire que Green est tout simplement content de voir Durant s’en aller à l’autre bout du pays.

Quoiqu’il en soit, l’ancien défenseur de l’année a avoué être excité par la perspective de ne plus être dans la peau du favori, et est persuadé que ses compères Splash Bros partagent le même sentiment.

Ce qui est certain, c’est qu’une nouvelle ère s’ouvre pour Golden State. Et Draymond Green n’en a pas l’air trop fâché.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.