NBA – Kevin Durant épinglé pour avoir rage-quit une fantasy league

0

Kevin Durant souffre d’une mauvaise réputation depuis son départ controversé d’Oklahoma City, réputation dont il a du mal à se défaire. Et la dernière anecdote de Jalen Rose ne va pas aider…

Il a beau avoir quitté Golden State et avoir suscité l’empathie avec sa terrible blessure, Kevin Durant ne figure pas vraiment au panthéon des joueurs aimés. En cause ? Une communication parfois douteuse et surtout un départ très controversé d’Oklahoma City en 2016.

Depuis, KD s’est souvent vu affublé de surnoms malheureux comme le fameux « cupcake », et une image de lâche et d’opportuniste lui colle à la peau.

Si le double MVP des Finales aura l’occasion de s’en défaire en réussissant quelque chose de grand avec Brooklyn dans les années à venir, Jalen Rose ne semble pas décidé à l’aider. Sur le plateau de Get Up!, l’ancien joueur des Pacers a évoqué la fantasy league de football US à laquelle il participe avec d’autres stars. Et c’est du sérieux.

Dois-je vraiment dire combien ça coûte ? Il faut payer 10.000 dollars rien que pour participer.

Lire aussi | Team USA subit une humiliation !

Au rang des heureux participants, on retrouve notamment Maverick Carter, Draymond Green… mais plus Kevin Durant, comme l’a révélé Jalen Rose sous les rires amusés du plateau :

A la base, KD était dans notre ligue, mais il s’est fâché et il a quitté la ligue.

« Quel choc ! », s’est exclamé un consultant sur le plateau, ironisant sur le pauvre Durantula. Malheureusement, la raison de ce rage-quit n’est pas connue, mais KD a choisi de mettre les voiles.

Il n’est pas le seul, puisque LeBron James, lui aussi présent auparavant, a choisi de mettre un terme à l’expérience après une saison décevante il y a deux ans, lors de laquelle il a fini dernier.

Voilà 7 ans que Rose s’occupe de cette fantasy league qui se porte bien, même si elle fluctue au gré des humeurs et des sautes d’humeur des uns et des autres.

L’anecdote a en tout cas beaucoup amusé sur les réseaux sociaux et ne fait pas une excellente publicité à Kevin Durant. Seul le terrain permettra à KD, une fois de retour de blessure, de faire taire ses détracteurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.