NBA – Kyle Kuzma s’attend à ce que Team USA soit « chassée » durant les mondiaux

0

Kyle Kuzma n’est pas bête : il voit l’affaire venir avant les Mondiaux. Team USA ferait mieux d’être prête.

Membre des 15 joueurs américains pré-sélectionnés en vue de la prochaine Coupe du Monde, Kyle Kuzma sait que sa sélection sera l’ennemie numéro 1 durant la compétition.

Malgré l’avalanche de forfaits face à laquelle la fédération américaine fait face, Kuz reste tout de même lucide vis-à-vis des attentes qui entourent Team USA, dont le statut est toujours à part dans les compétitions internationales. C’est ce qu’il a expliqué au site USAB :

Nous allons être chassés. C’est ainsi que ça fonctionne chaque année. Ce pays est la crème de la crème en ce qui concerne le basketball. Donc, il faut que nous ayons conscience que chaque soir, à chaque match, nous allons être chassés. Donc nous devons jouer comme si c’était le cas.

Kuz a raison, les Américains seront comme à chaque compétition internationale le cador que tout le monde voudra faire chuter. Sauf que cette année, la situation de Team USA inquiète un peu plus qu’à l’accoutumée. En effet, l’effectif, même s’il reste le plus talentueux sur le papier, ne fait pas forcément rêver, la faute à une absence de vraies stars.

Lire aussi | Le favori de chaque Etat des USA pour le titre 2020 !

Certains des joueurs qui seront amenés à être des cadres de cet effectif le seront par défaut car ils n’ont même pas encore entamé leur troisième saison en NBA (Kuzma justement, mais aussi De’Aaron Fox, Jayson Tatum ou encore Donovan Mitchell).

Avec Kemba Walker, Harrison Barnes ou bien PJ Tucker comme seuls vrais « vétérans », l’effectif, bien que dynamique et talentueux, reste très jeune et inexpérimenté.

C’est donc dans un sentiment d’incertitude qui ne leur ressemble pas que les Américains vont s’envoler en Chine. Malgré tout, il est quand même assez fou d’imaginer une autre médaille que l’or au cou des joueurs de Team USA une fois la compétition terminée.

Ce qui est certain, c’est que les joueurs de Gregg Popovich n’auront que très peu, voire aucune marge d’erreur. A eux de faire taire ces doutes en remportant l’or, et ainsi maintenir leur domination sur le basket international.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.