NBA – Quand Kobe torpillait Michael Jordan pour leur dernière rencontre

0

Une passation de pouvoir. C’est ainsi qu’on pourrait décrire le dernier affrontement entre Kobe Bryant et son idole Michael Jordan en 2003. Un carton du Black Mamba motivé par l’éternelle grande gueule de Sa Majesté.

La relation entre Michael Jordan et Kobe Bryant est à bien des égards légendaire. Le Black Mamba n’a jamais caché son amour du GOAT, allant jusqu’à s’en inspirer dans une large partie de son jeu. Ne reculant devant rien, le jeune Kobe a rapidement séduit MJ, avec qui il partage une éthique de travail obsessionnelle, au point de développer un respect mutuel et une relation père-fils entre les deux hommes.

Si Jordan prenait régulièrement le dessus lors de leurs confrontations entre 1996 et 1998, Kobe a logiquement renversé la tendance quand un MJ vieillissant est revenu aux affaires sous le maillot des Wizards.

Comme dans un film, Jordan s’est pourtant vaillamment accroché, continuant à distribuer quelques salves de son mythique trash-talking au Black Mamba. Mais un soir de 2003, dans ce qui allait être la dernière opposition entre les deux arrières, Bryant a puni le maître. Gilbert Arenas, rookie à Washington cette année-là, s’est récemment souvenu sur son No Chill Podcast :

A Washington [pour le premier match de la saison entre Wizards et Lakers], Jordan avait gagné. A la fin du match, il tape Bryant sur les fesses et lui dit : « Tu n’endosseras pas mon costume ». C’est, en substance, ce qu’il lui a dit.

Lire aussi | L’incroyable arrogance de Michael Jordan avant un match de playoffs en 1997

A ce qu’il parait, Kobe n’a pas parlé à son équipe pendant deux semaines. Il est juste devenu silencieux, mais il bouillonnait. C’était ce que Jordan lui avait dit. C’est un psychopathe.

Le jour de la revanche, le Black Mamba répond présent. Surmotivé, il donne la leçon au vieux briscard, ne lui laissant pas l’ombre d’une chance. Kobe termine à 55 points (15/29 au tir dont 9/13 de loin) dont 42 dans la seule première mi-temps, record all-time des Lakers à ce moment.

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

De son côté, Jordan et ses 40 ans inscrivent 23 points. Une grosse performance, mais logiquement insuffisante pour tenir tête à en Kobe possédé et au sommet de son art.

Ce soir-là, Kobe Bryant a livré un des matchs les plus gratifiants de sa carrière, venant à bout de son idole avec une performance historique. Jordan, lui, n’a pas à rougir. Le GOAT est tombé avec panache, comme le géant qu’il est.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.