Comme chaque année, de nouveaux joueurs intégreront le Hall of Fame, le panthéon du basket, en 2020. On dresse notre top 8 des nouveaux joueurs éligibles pour la prochaine cuvée, qui s’annonce alléchante.

Intégrer le Hall of Fame est la reconnaissance ultime pour n’importe quel joueur, coach ou dirigeant de basket. C’est l’assurance d’avoir son nom inscrit aux côtés des plus grandes légendes de ce sport. C’est la reconnaissance de tout ce que vous avez apporté à ce sport.

On vous propose ci-dessous notre top 8 des joueurs les plus susceptibles d’être introduits au Hall of Fame en 2020 car nouvellement éligibles (il faut être à la retraite depuis 4 ans au moment de la cérémonie pour y prétendre).

Tim Duncan

Le légendaire intérieur des Spurs, considéré par beaucoup comme le meilleur ailier-fort de l’histoire, est certainement le joueur de la liste le plus assuré d’être introduit dès 2020. 19 saisons, 15 sélections au All-Star Game, 15 sélections dans les All-NBA Teams, 5 titres de champion, 3 trophées de MVP des Finales. Le palmarès parle pour lui-même.

Kobe Bryant

Lui aussi assuré d’être élu au Hall of Fame, le « Black Mamba » va ajouter une ligne supplémentaire à son immense palmarès. Sélectionné 18 fois au ASG en 20 saisons, champion 5 fois, MVP de la saison 2007-2008, Kobe a mérité sa place au panthéon du basket.

Kevin Garnett

Avec 21 saisons au compteur dont 15 auréolées d’une sélection au ASG et 9 dans une All-NBA Team, sans compter 12 sélections dans une All-Defensive Team, un titre de MVP en 2004 et un trophée de champion en 2008, le « Big Ticket » a sa place réservée au Hall of Fame.

Elton Brand

Aujourd’hui General Manager des 76ers, Elton Brand a côtoyé les parquets NBA pendant 17 saisons. Passé par les Bulls, les 76ers, puis les Hawks et les Mavericks en fin de carrière, il a été un joueur très solide et un coéquipier modèle tout au long de ces 17 années. Suffisant pour intégrer le Hall of Fame ? À voir.

Lire aussi | La requête de Gregg Popovich au Hall of Fame

Andre Miller

Arrivé à 23 ans en NBA après un cursus complet de 4 ans à l’Université de Utah, Miller a passé 17 saisons dans la grande ligue, durant lesquelles il aura disputé 1304 matchs. Pas le joueur le plus flashy, il aura toujours été un meneur solide, puis un vétéran fiable à la fin de sa carrière.

Chris Bosh

Sa carrière fut écourtée à cause de problèmes de santé, mais Chris Bosh possède quand même une réelle chance d’intégrer le Hall of Fame. Double champion NBA avec le Heat, sélectionné 11 fois au All-Star Game en 13 saisons, l’ancien intérieur des Raptors restera un des intérieurs les plus talentueux du 21ème siècle.


Amar’e Stoudemire

Membre emblématique des Suns de Mike D’Antoni, puis recrue star des Knicks à l’été 2010, le « Stoud » a connu une carrière coupée courte à cause de blessures. Ce qui ne l’a pas empêché d’être Rookie de l’Année en 2003, et 6 fois All-Star en 14 saisons. Au même titre que Chris Bosh, il restera un de ceux qui laissent un goût d’inachevé.

Tayshaun Prince

Tout comme Stoudemire, Prince a joué 14 saisons en NBA, de 2002 à 2014. Réputé comme étant un des meilleurs défenseurs de sa génération (ses 4 sélections dans une All-NBA Defensive Team en attestent), il est un joueur emblématique de l’effectif des Pistons champions en 2004. Solide (1017 matchs joués), coéquipier modèle, « Tay » est un joueur dont on se souviendra longtemps en NBA.


C’est une cuvée très relevée qui est éligible au Hall of Fame cette année. Chacun mérite d’y être introduit, mais il n’y aura pas de place pour tout le monde. A voir qui le comité décide d’honorer…

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs