NBA – Pourquoi Michael Jordan a vendu une partie des Hornets

0

C’est presque passé inaperçu mais depuis ce week-end, Michael Jordan n’est plus le seul propriétaire des Hornets. Une décision surprenante qu’on n’a pas vu venir mais qui est loin d’être inintéressante financièrement parlant pour la franchise.

Après sa longue carrière évidemment remplie de réussite en NBA, Michael Jordan a décidé d’enfiler un nouveau costume depuis 2006. Cette année là, il devient co-propriétaire et président des opérations basket des Bobcats de Charlotte. Un rôle intéressant qu’il a même agrandi en 2010 en devenant l’unique propriétaire de la franchise.

Il lui aura tout de même fallu débourser la modique somme de 175 millions de dollars pour pouvoir y parvenir (on ne s’en fait pas pour lui avec ses revenus annuels absolument délirants). Mais voilà qu’après 9 ans passés à diriger seul la franchise, MJ a décidé d’apporter du sang neuf.

Aujourd’hui, la franchise est estimée à près de 1.3 milliard de dollars selon les chiffres de Forbes. Mais His Airness a quand même décidé de faire confiance à deux hommes d’affaires pour injecter des liquidités pour les Hornets. Dans un communiqué publié par le site officiel de Charlotte, MJ explique qui sont ces personnes et comment s’organisera la franchise à l’avenir.

Bien que je continuerai à diriger les Charlotte Hornets, à prendre toutes les décisions relatives à l’équipe et à l’organisation, et à rester le gouverneur NBA de l’équipe, l’investissement de Gabe et Dan dans l’équipe est inestimable.

Gabe et Dan sont des chefs de file de l’industrie et des leaders éprouvés, qui croient en la philanthropie et qui ont une passion pour le basketball. Ils partagent mon engagement envers Charlotte et les Caroliniens.

Lire aussi | LeBron ou Jordan ? Bernie Sanders prend position

Il s’agit donc d’une aide purement financière pour les Hornets si l’on se fie aux déclarations de MJ. Celui-ci restera donc bien à la tête des opérations sportives de la franchise. La nouvelle qui a fait du bruit à Charlotte a été longuement décortiquée par le journal « Charlotte Business » ce week-end qui a demandé l’avis de Marc Ganis, consultant sur les transactions financières pour les franchises sportives.

Fondamentalement, ce que fait Michael Jordan, c’est qu’il retire de l’argent de la table. Voilà ce qui se passe. Et il n’est pas le seul propriétaire en NBA qui cherche à faire quelque chose de similaire.

Ganis déclare que M. Jordan souhaite partager une partie des risques financiers et des récompenses tout en bénéficiant d’un point de vue commercial astucieux.

Cet été, Charlotte a clairement pris un nouveau virage sportivement parlant. Kemba Walker, leader incontesté de l’équipe depuis de nombreuses années, est parti à Boston. Jeremy Lamb, véritable talent offensif, s’en est allé à Indiana. Une grosse reconstruction est à venir dans les prochaines années alors que MJ a misé sur Terry Rozier comme arrivée majeure.

Jordan a certainement un peu peur de la campagne que va réaliser son équipe et ne souhaite vraiment pas perdre trop d’argent à cause de potentiels mauvais résultats. Un choix loin d’être inintéressant pour les Hornets, d’autant plus si l’investissement des deux hommes d’affaires est réellement « inestimable » comme annoncé.

Le choix de Michael Jordan est tout à fait compréhensible et pourrait permettre à sa franchise de disposer d’une meilleure assise financière. A voir sur le long terme si cette organisation peut fonctionner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.