Mondial – Vincent Collet tempère la victoire face à Team USA

0

Alors que la France a signé une incroyable performance en venant à bout de Team USA en quart de finale du Mondial, Vincent Collet a tempéré sur le plateau de RMC Sport.

De retour au pays, nos Français écument les plateaux télévisés après cette belle médaille de bronze obtenue en Chine. Sur le plateau de Buzzer chez RMC Sport, Vincent Collet est ainsi notamment revenu sur le match face à Team USA.

En quart de finale, les Bleus avaient fait chavirer le pays en tombant les Etats-Unis, leur infligeant leur première défaite dans un tournoi international depuis 13 ans. Mais pour le tacticien, il faut tempérer ce succès.

Le sélectionneur estime notamment qu’il ne s’agit pas du plus gros exploit de sa carrière à la tête des Bleus :

J’y accorde moins de valeur que la victoire contre l’Espagne en 2014. D’un point de vue de technicien, je pense que la performance basket était plus forte en 2014 – mais la symbolique est beaucoup plus grande cette année, parce que ça reste Team USA, très bien coachée en plus.

Lire aussi | Evan Fournier au soutien de Frank Ntilikina

Malgré ces louanges rendues à Gregg Popovich, qui avait largement félicité Collet après le quart de finale, le coach des Bleus ne semble pas avoir été très impressionné par les Américains :

[Popovich] a fait le maximum, mais quand même, Team USA n’avait pas d’intérieurs. Rudy était dans un très bon jour, mais ce n’est pas un hasard, c’était l’équipe qui était la plus faible à l’intérieur. Surtout quand Turner faisait n’importe quoi en début de match, avec deux fautes puis une troisième très rapide. Après, c’était small ball tout le temps, avec Barnes, Jaylen Brown et Khris Middleton.

Vous l’aurez compris, si Vincent Collet est fier d’avoir fait tomber Team USA, septembre 2014 reste plus intense dans son esprit. En quart de finale des Mondiaux, les Bleus avaient alors fait tomber l’Espagne (65-52) au terme d’une performance époustouflante, notamment marquée par le célèbre shoot de Thomas Heurtel.

L’argumentaire de Vincent Collet est tout à fait logique, et la tête est d’accord. Mais le cœur, lui, se souviendra longtemps de cette après-midi de septembre 2019.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.