Publicité

NBA – La blessure qui gâche la rentrée des Warriors

Blessure Willie Cauley-Stein Warriors

Après avoir vécu un été pour le moins agité, les Warriors espéraient effectuer leur rentrée dans le calme et la sérénité. Malheureusement une première blessure est venue impacter l’effectif et le début de saison des Californiens.

Publicité

Pour leur premier jour de rentrée, les Warriors avaient probablement espéré un autre scénario. Mais voilà que les hommes de Steve Kerr vont devoir faire avec une première blessure pour cette saison : celle de Willie Cauley-Stein.

Le pivot, qui est arrivé cet été en provenance des Kings, s’est blessé lors d’un pickup game. Il est mal retombé après avoir réceptionné le ballon et s’est tordu le pied. Résultat : une entorse et voilà que WCS ne sera pas de retour avant le mois de novembre.

Publicité

Cette nouvelle est d’autant plus surprenante que personne ne savait parmi les médias. Alors quand Cauley-Stein a débarqué au media day avec des béquilles, tout le monde était surpris de voir le joueur dans un tel état.

Si la blessure peut paraître minime pour les Dubs, elle est plus importante qu’elle n’y paraît. Tout d’abord car Steve Kerr avait fait de WCS son pivot titulaire. Celui qui devait poser des écrans à Stephen Curry et ses copains et terminer les actions si nécessaire.

Publicité

Lire aussi | La photo de Nikola Jokic en surpoids qui inquiète

Sans lui, Kerr va devoir puiser dans son banc et promouvoir Kevon Looney. Pas forcément une mauvaise nouvelle quand on voit son niveau sur la saison passée, mais un coup dur pour le banc. Sans Andre Iguodala ou Shaun Livingston, la rotation des Warriors est limitée désormais. Perdre WCS et placer Looney dans le 5 réduit encore les options en sortie de banc.

Derrière Looney ? Il ne reste plus que Omari Spellman et Alen Smailagic. Sachant que les Hawks ont laissé partir le premier après une saison pour des problèmes de poids et que le second devrait passer la plupart de son temps en G-League, vous voyez le problème.

Publicité




La rotation des Warriors est donc limitée et Steve Kerr va devoir trouver de bonnes solutions pour limiter les dégâts. Dans le pire des cas, cette absence pourrait se prolonger et mettre en danger la raquette de Golden State pour plusieurs semaines.

Quand on sait que les coéquipiers de Draymond Green vont affronter les Clippers par exemple, cette blessure n’était clairement pas la bienvenue.

Publicité

Cela faisait longtemps, mais les Warriors pourraient connaître un début de saison compliqué.

Blessures, infirmerie Golden State Warriors NBA 24/24

Feed NBA 24/24