NBA – Quand Michael Jordan « achetait » Charles Barkley en pleines Finales

0

Une partie de la légende de Michael Jordan repose sur son comportement de tueur prêt à tout pour gagner. Une histoire avec Charles Barkley lors des Finales 1993 l’illustre parfaitement.

Ils ont beau être brouillés depuis quelques années, Michael Jordan et Charles Barkley ont été amis durant toute leur carrière professionnelle. Une amitié bien connue du public, mais qui n’empêchait pas les deux hommes de se trash-talker sur les parquets.

En 1993, en revanche, MJ a choisi une approche différente. Cette année-là, Charles Barkley a été élu MVP de la ligue, et ses Suns affrontent les Bulls en Finales NBA. L’Amérique entière attend l’affrontement entre les deux stars, avec à la clé un éventuel three-peat pour Chicago.

Les Bulls prennent l’ascendant lors du début de série, menant deux manches à une après trois matchs. C’est alors que se produit une scène assez dingue, racontée par Johnny Bach, ancien assistant-coach de Chicago :

La veille du match 4 des Finales, alors que les Bulls menaient 2-1, Michael et Charles Barkley sont allés jouer au golf. Ils ont joué 48 trous, et Michael a acheté une boucle d’oreille de 20.000 dollars à Charles. Johnny a demandé à Mike : « Pourquoi tu fais tout ça ? »

Michael a répondu : « Il ne se mettra pas en travers de mon chemin pour le reste de la série. 20.000 dollars, c’est quoi pour moi ? Il pense qu’on est de grands amis. Je déteste ce gros tas ».

Jordan a marqué 55 points dans le Game 4 et Barkley ne l’a pas touché une fois.

Lire aussi | Jordan forcé hors de la ligue par la NBA ? Un mafieux accuse

Une histoire qui en rappelle une autre, celle du fameux « con man game ». Durant la saison 1996-1997, le coach des Knicks Jeff Van Gundy accuse publiquement Michael Jordan de devenir ami avec certains joueurs pour mieux les crucifier sur le terrain.

MJ est fou de rage et prend sa revanche lorsque New York et Chicago s’affrontent : 51 points marqués sur les 88 de son équipe, et des insultes à JVG une fois le match plié.

Barkley, lui, n’est jamais revenu en Finales NBA après 1993, et a fini sa carrière de Hall of Famer sans avoir jamais gagné la moindre bague.

L’histoire de la boucle d’oreille fait en tout cas partie de la légende de Michael Jordan. Pas forcément la partie la plus glorieuse, mais pour MJ, la faim justifie (tous) les moyens…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.