Publicité

NBA – Quand Michael Jordan s’embrouillait pour 5$… devant un mafieux

Michael Jordan qui provoque un gangster, ça ressemble à de la fiction, n’est-ce-pas ? C’est pourtant une anecdote vraie, racontée par Michael Franzese, ancien mafieux new yorkais.

Publicité

La vie de Michael Jordan pourrait être adaptée en film tant les anecdotes toutes plus folles les unes que les autres sont nombreuses à son sujet. Dans le basket, dans la vie quotidienne : l’arrière était un compétiteur obsédé à l’idée de gagner. Une mentalité qui a donné lieu à des moments mémorables, autant sur le terrain qu’en dehors. Sur les parquets, c’est 6 titres en autant de finales jouées, et des adversaires et même des coéquipiers qui cédaient face au trash-talking vicieux du numéro 23.

Loin des terrains, c’était par exemple un Jordan qui détruisait un coéquipier en 1-contre-1 mocassins aux pieds, ou bien un Jordan qui sans sourciller privait des enfants de cadeaux… Mais c’est aussi un Jordan qui n’hésitait pas à provoquer un mafieux, sous ses yeux, et pas n’importe laquelle.

Publicité

L’anecdote nous vient de Michael Franzese, ancien célèbre mafieux New Yorkais, caporegime chez les Colombo dans les années 1980 et énorme gagneur d’argent (il rentrait jusqu’à 50 millions par semaine à son apogée). Repenti par la suite, le bonhomme, qui avait aussi un passif dans le trucage de matchs de basket, a été mis à contribution par la NCAA et la NBA pour sensibiliser les joueurs aux risques de tomber dans ces combines véreuses.

C’est lors d’un de ces événements qu’il a rencontré… Michael Jordan. Et celui-ci, en apercevant une table de ping-pong, n’a pas pu s’empêcher de trouver un moyen de jouer, de défier. Celui que les journaux appelaient le Yuppie Don durant sa carrière criminelle raconte.



J’adore Jordan, pour moi c’est encore mon joueur de basket préféré. Un jour, on a rencontré la NBA. Michael Jordan a défié le chef de la sécurité au tennis de table, le gagnant remportait 5 dollars. Bien sûr, Michael a gagné, car il gagne tout.

Donc Michael demande à Horace où sont ses 5 dollars. Il lui répond qu’ils sont là-haut dans la chambre. Et Michael le force à y aller et à lui donner ses 5 dollars.

Publicité




Donc Horace le regarde et lui dit : « 5 dollars, Michael, vraiment ? ». Et Michael lui a répondu : « Ouais, c’est mon trophée. Je t’ai battu ». Il a pris les 5 dollars, les a mis dans sa poche, et il est parti. Je me suis dit : « Woah, ce gars est intense ».

Outre l’ironie de voir ce genre de paris compulsifs à un événement sensé sensibiliser à cette cause, on voit bien là l’approche quasi-maladive de Jordan à la compétition. Plusieurs de ses anciens coéquipiers ou adversaires l’ont dit : MJ se nourrit de la souffrance des autres, de sa capacité à les vaincre et à les voir défaits. Même pour 5 dollars, alors que lui est multi-millionnaire.

Publicité

Ballon de basket, raquette de ping-pong, peu importe pour Jordan. Le joueur n’était pas seulement obnubilé à l’idée de gagner, mais aussi à l’idée que son adversaire sache qu’il avait perdu. Un compétiteur inouï.

Anciens joueurs Buzz Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA