NBA – Steve Kerr identifie le gros problème des Warriors pour l’instant… avec humour

0

Les Warriors new-look sont loin d’etre réglés en cette pré-saison. Ils ont encore besoin d’un peu de travail pour s’ajuster. Steve Kerr a identifié avec humour le problème majeur de son équipe jusqu’à maintenant.

Steve Kerr n’est pas satisfait d’un aspect en particulier du jeu de son équipe jusqu’à maintenant dans cette pré-saison : c’est le rebond. Il faut dire que les nombreuses blessures qui touchent le secteur intérieur des Warriors ne facilitent pas les choses.

Willie Cauley-Stein et Kevon Looney, les 2 pivots de l’effectif, sont gênés par les blessures et ne peuvent pas jouer pour le moment. Ce qui laisse les seuls Draymond Green, Marquese Chriss et Omari Spellman à la bataille du rebond. Les 3 hommes sont des bons rebondeurs, mais ils ne sont pas les plus grands sur un terrain.

Au micro de Anthony Slater, Steve Kerr a évoqué avec humour les difficultés au rebond que son équipe rencontre.

Il y a eu 37 équipes qui ont joué des matchs d’exhibition – donc 30 équipes NBA et 7 équipes internationales. Nous sommes 36èmes au nombre de rebonds offensifs accordés à l’adversaire… Je suis content, si on box out, on va dépasser le Maccabi Haifa et peut-être même les Shanghai Sharks.

Lire aussi | Le nouveau record all-time que va briser Stephen Curry

Fidèle à lui-même, Steve Kerr ne dramatise pas. Comme dit plus haut, les Warriors jouent sans leurs 2 pivots attitrés durant cette pré-saison. Forcément, ça complique les choses. Quand les 2 joueurs vont revenir, ce sera tout de suite différent pour les Dubs.

En attendant, il faut que toute l’équipe soit solidaire au rebond. Du meneur au pivot, tout le monde doit compenser les absences. Le rebond, au-delà de la dimension physique, est une question de volonté. Demandez à Charles Barkley ou Dennis Rodman.

Les Warriors ont encore 3 matchs de pré-saison à jouer, tous face aux Lakers, avant le vrai début de leur saison, le 24 octobre prochain face aux Clippers, dans leur nouvelle salle, le Chase Center.

Il reste encore du temps aux Warriors pour travailler leur stratégie au rebond, en attendant le retour de leurs pivots.

Comme à son habitude, Steve Kerr fait preuve d’autodérision pour analyser les problèmes de son équipe. Difficile d’être inquiets pour les Warriors, qui sauront sans aucun doute trouver la solution.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.