NBA – Vincent Poirier se fait remarquer, son coach donne une tendance pour la saison

0

Les débuts de Vincent Poirier avec les Celtics sont discrets, mais néanmoins intéressants. Cette nuit face aux Cavaliers, le pivot a eu enfin sa vraie première opportunité. Et il n’a pas déçu.

Durant cette pré-saison, le coach des Celtics, Brad Stevens, a l’intention de donner sa chance à tous ses joueurs. C’est pour cette raison que la nuit dernière, les cadres de l’équipe comme Kemba Walker, Jaylen Brown ou encore Jayson Tatum n’ont même pas fait le déplacement jusqu’à Cleveland.

C’est en partie à ça que sert une pré-saison pour un coach. Il donne du temps de jeu à des joueurs dont la place dans l’effectif n’est pas totalement assurée. Et le pivot français Vincent Poirier en a profité cette nuit.

Dans la victoire des siens face aux Cavaliers la nuit dernière, Poirier a réussi son match. Stevens lui a accordé 20 minutes de jeu, durant lesquelles il a posté 8 points, 6 rebonds, 3 passes décisives et 2 contres. C’était sa première vraie opportunité de se montrer avec un temps de jeu conséquent, et il l’a saisie.

Comme il l’expliquait à Sherrod Blakely de NBC Sports Boston, Poirier ne prend aucune opportunité pour acquise. Il sait que tout peut aller très vite en NBA.

Même si tu me fais jouer 30 minutes, si je suis mauvais je vais me faire virer. Donc je me concentre sur les choses que je sais faire, être sur le terrain et de m’atteler aux choses nécessaires.

Lire aussi | Quand Tacko Fall se foutait du basket

Le coach des Celtics, lui, explique que le temps de jeu de Poirier n’est pas gravé dans la pierre. D’un soir sur l’autre, son utilisation du pivot pourra être différente.

Il se peut bien que ce soit une de ces situations où il ne joue pas un soir mais celui d’après il est titulaire. Tous ces grands [dans l’effecitf]sont différents, ils sont tous uniques.

Pour le moment, le pivot français est derrière Enes Kanter et Robert Williams dans la rotation des intérieurs de Boston. Mais encore une fois, il ne s’agit là que de pré-saison. Beaucoup de choses peuvent être amenées durant la saison.

En tout cas, Poirier garde lui la bonne mentalité. Il reste patient et sera prêt dès que son coach aura besoin de lui.

J’apprends tous les jours. Je ne m’attendais pas à jouer 30 minutes. Je sais que je dois mériter mes minutes.

J’ai déjà été dans cette situation où je dois me battre pour avoir ma place. Je suis prêt. Je travaille dur, j’apprends vite, et je suis ok avec ça. Je sais que c’est un processus. Je reste concentré sur mon rôle.

L’attitude du pivot français est irréprochable jusqu’à maintenant. S’il parvient à reproduire souvent des performances similaires à celle de cette nuit, il trouvera très vite sa place dans la rotation, sans aucun doute.

Match réussi cette nuit pour Vincent Poirier. Le pivot a parfaitement saisi l’opportunité qui lui était présentée. À confirmer durant les prochains matchs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.