Euroleague – Ce qu’il faut retenir de la troisième journée !

0

Des petites surprises, des déceptions, des records et une page d’histoire. Quel est le bilan de ce troisième round en Euroleague ?

Zach LeDay repousse le Real

Jusqu’ici, l’intérieur arrivé de l’Olympiacos durant le mercato n’était pas spécialement en forme (3 puis 1 d’évaluation). C’est donc face au Real Madrid que l’américain de 25 ans a réalisé la meilleure performance de son début de saison. Dans la victoire du Zalgiris Kaunas (86-73), il termine avec 35 d’évaluation pour 26 points (9/12 à 2 points, 1/2 de loin et 5/5 aux lancers), 9 rebonds, 2 passes et 1 interception en 27 minutes. Une performance individuelle de haut niveau qui complète un bel effort collectif (103 d’éval, 22 passes, 50% de réussite de loin). L’équipe de Sarunas Jasikevicius ouvre ainsi son compteur de victoire.

Le CSKA et Barcelone toujours invaincus

Dans le derby de Moscou, le CSKA d’un Mike James de nouveau impérial (28 points, 3 rebonds, 5 passes, 1 interception, 26 d’éval) remporte la partie 99 à 86. Les hommes de Dimitris Itoudis prennent un avantage rapidement dans le match et rejoignent les vestiaires avec 10 points d’avance. Un matelas qu’ils vont conserver en seconde période et valider une troisième victoire en autant de rencontres. Will Clyburn a bien secondé James (21 points, 6 rebonds, 2 passes, 1 interception, 20 d’éval) pour résister à Devin Booker (26 d’éval) et aux 25 points de Shved.

De son côté le Barça dispose facilement de l’Alba Berlin (103-84). Menés après 10 minutes (19-25), les catalans accélèrent le rythme ensuite sous l’impulsion d »un collectif imparable (129 d’évaluation). Cory Higgins est d’une rentabilité rare avec 22 points, 2 rebonds, 3 passes, 1 interception, 27 d’évaluation en seulement 19 minutes. Svetislav Pesic, le coach du Barça, a fait tourner son effectif, offrant 11 minutes à Leandro Bomaro (né en 2000).

Lire aussi | Les réactions au match record de Nando De Colo !

Nando De Colo roi d’Istanbul

Le Fenerbahçe avait besoin d’une victoire pour oublier les deux premières rencontres de la saison. Avec 44 d’évaluation et 39 points (deux records personnels), Nando De Colo a une nouvelle fois enfilé son costume de super-héros pour sauver les siens. Car sans la performance du français, le résultat aurait pu être différent. En effet, seul Jan Vesely est au-dessus des 10 d’évaluation (16) alors que Derrick Williams est une nouvelle fois discret (4 d’éval) tout comme Datome et Kalinic (4 d’éval aussi). Nando débute sa campagne sur les chapeaux de roue et apparait déjà à la première place du classement à l’évaluation (27.7), devant Nikola Milutinov (23.5) et loin devant Vasilije Micic (22.67).

Lourde chute pour l’Asvel à Munich

Il y a des soirées où rien ne va. Pour sa troisième sortie de l’année en Euroleague, Zvezdan Mitrovic et ses hommes sont tombés sur un hic. 41 points d’écart, un premier quart-temps où la défense a pris l’eau (30-13) et des allemands dans une soirée où même sans lumière les tirs seraient rentrés (10/12 de loin et 56% à 2 point !!!). Le collectif de Munich réalise la meilleure évaluation de la saison (138). Tout l’effectif a inscrit au moins deux points et huit joueurs dépassent les 10 d’évaluation. Maodo Lo termine avec 21 d’éval pour 19 points (4/4 à 3 points), 4 rebonds, 2 interceptions. Mathias Lessort se montre (10 points, 15 d’éval en 16 minutes). Côté Villeurbanne, Tonye Jekiri, homme fort des deux première rencontres est largement sous ses standards (4 points, 7 rebonds, 4 passes). Les français Amine Noua et Antoine Diot sont les seuls joueurs de l’équipe à dépasser les 10 points marqués. Il faudra faire mieux vendredi… à Kaunas dans la salle du Zalgiris.

Mateusz Ponitka offre une victoire historique au Zénith

Parmi les nouveaux venus cette saison, le Zénith n’avait toujours pas connu la victoire. Face à l’Olympiacos, l’équipe de Saint-Pétersbourg a enregistrée la toute première victoire en Euroleague de son histoire. Après prolongation, ce sont les russes qui prennent le meilleur sur un adversaire en grande difficulté (68-77). Le polonais Mateusz Ponitka a été ultra précieux pour arracher l’overtime. Il termine cette rencontre avec 18 points (5 pendant la période supplémentaire), 5 rebonds, 1 passe, 1 interception, 1 contre et 24 d’évaluation. Le double-double de Nikola Milutinov (16 points, 16 rebonds) n’est pas suffisant pour sauver un Olympiacos dont la saison s’annonce longue…

Le programme du Round 4

Jeudi 24 octobre

Zénith Saint-Pétersbourg – Panathinaïkos Athènes

Anadolu Efes Istanbul – Real Madrid

Maccabi Tel-Aviv – Valencia Basket

FC Bayern Munich – Khimki Moscou

Étoile Rouge de Belgrade – FC Barcelone

Vendredi 25 octobre

Zalgiris Kaunas – LDLC Asvel Villeurbanne

Alba Berlin – CSKA Moscou

Olimpia Milan – Fenerbahçe Beko Istanbul

Kirolbet Baskonia Vitoria – Olympiacos

Première défaite pour l’Asvel qui tombe lourdement à Munich. Le Fenerbahçe a-t-il lancé sa saison ? L’Olympiacos n’est pas au niveau alors que le Barça et le CSKA ont activé le mode rouleau compresseur. Tels sont les enseignements de cette troisième journée d’Euroleague.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.