NBA – Joel Embiid postérise John Collins et le chambre sans attendre

0

Auteur d’un match XXL, Joel Embiid n’a pas oublié de mettre la cerise sur le gâteau en s’offrant un énorme poster !

Joel Embiid est de retour ! Pour son second match de la saison, le pivot camerounais a livré un récital sans fausse note face à Atlanta. Après une passe plus qu’originale que l’on retrouvera dans les highlights de la saison, « The Process » a écrabouillé John Collins.

Après ce violent poster, le Sixer, qui avait pourtant promis de ne plus trashtalker, n’a pu s’empêcher de danser devant sa victime. Le petit « shimmy », spécialité de Stephen Curry, est très insolent, mais très bon pour le spectacle.

Lire aussi | Fred VanVleet casse les chevilles de Markelle Fultz

Embiid termine le match avec des stats digne d’un potentiel MVP : 36 points, 13 rebonds, 5 passes et 3 interceptions. Il a en plus de cela inscrit les deux lancers francs qui ont scellé la victoire des Sixers (105-103) face aux Hawks.

Le dunk, la petite danse, c’était du grand « Jojo » hier soir. On lui pardonnera même la faute technique causée par son insolence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.