NBA – Draymond Green réagit à la grosse défaite face aux Lakers

0

Englués à la dernière place de la conférence Ouest et en grande difficulté défensive, les Warriors n’y arrivent pas en ce début de saison. Draymond Green a réagi à la dernière défaite face aux Lakers, et semble loin de la hargne qu’on lui connait habituellement.

Draymond Green et les Warriors ne s’attendaient sans doute pas à un début de saison aussi difficile. Avec 10 revers pour 2 défaites, ils se retrouvent à la dernière place de l’Ouest, une situation plus vécue depuis des années. Privés de Stephen Curry et de Klay Thompson, avec un effectif très jeune, les Dubs n’y arrivent pas en ce début de saison et particulièrement en défense.

La nuit dernière, les hommes de Steve Kerr se déplaçaient chez les Lakers, et ce fut un nouveau score fleuve soit 120 à 94. Avec le pire defensive rating de la ligue (117.2 points encaissés), ces derniers ne trouvent pas de solution.

Draymond Green, pourtant guerrier dans l’âme, a commenté cette lourde défaite pour Ben Golliver du Washington Post avec une certaine résignation :

Il y a beaucoup de choses dans la vie qui sont super difficiles à gérer. Je ne considérerais pas perdre un match de basket-ball comme l’une d’entre elles. Je déteste perdre alors c’est frustrant de perdre tous les soirs. Mais je ne dirais pas que c’est super dur à gérer. Il y a de plus gros problèmes dans la vie.

Malgré une cinquième défaite consécutive, Draymond Green ne tire pas la sonnette d’alarme, et semble avoir accepté le destin des Warriors pour cette campagne.

Lire aussi | Steve Kerr révèle la règle fondamentale que les Warriors ne respectent pas

En l’absence des Splash Brothers, ce sont D’Angelo Russell et Green qui possèdent les clés du camion au sein d’un effectif très jeune. Au vu de leur début de saison et de l’absence de Stephen Curry jusqu’au printemps, les Warriors vivront une saison sans réels objectifs.

Cette saison peut servir à développer les jeunes et ainsi espérer voir des coups d’éclat à la manière d’un Eric Paschall afin d’amener un peu de baume au cœur aux fans. Cela passera avant tout par un réglage des errements défensifs et donc un arrêt des orgies offensives face à eux.

Ce n’était pas le cas face aux Lakers hier, malgré un D’Angelo Russell à 21 points, 2 rebonds et 8 passes à 46.2 % au tir mais 0% à 3 points :

Draymond Green ne semble pas prêt à se prendre la tête cette saison. Privé de ses deux compères, l’ailier-fort s’attend à une saison difficile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.