HS/NBA – Emoni Bates, 15 ans et future superstar, assassine un adversaire !

Emoni Bates est un monstre physique promis à un immense avenir en NBA. Déjà très en avance au niveau de son jeu, le jeune prodige s’amuse en high school, en attendant d’avoir l’âge pour atteindre l’élite. Son dernier exploit ? Un énorme poster, et une célébration pleine de rage.

Publicité

Ce n’était qu’une question de temps avant que son nom ne traverse l’Atlantique pour parvenir jusqu’en France. Annoncé comme une future superstar du basket mondial, Emoni Bates fait déjà les gros titres, alors que la saison High School vient à peine de démarrer.

Si les observateurs le voient si beau si tôt, c’est parce que son physique et son jeu ne ressemblent pas à ceux d’un adolescent de 15 ans. Du haut de ses 2m08, Emoni Bates possède les handles d’un meneur et la capacité à se créer son tir d’un arrière d’élite. Deux éléments qui font de lui un monstre de domination au niveau lycéen.

Publicité

Alors forcément, dans un pays où la hype est reine, beaucoup se lancent dans le jeu des comparaisons pour l’ailier. Et les noms associés au sien son pour le moins légendaires : Magic Johnson, LeBron James, Kevin Durant et même… Michael Jordan. Ce n’est pas nous qui inventons, c’est Sports Illustrated, le magazine sportif le plus iconique de la presse américaine qui l’annonce, sur une Une consacrée à Bates.

Emoni Bates : Né pour ça

Magic, Michael, LeBron… et l’ado de 15 ans qui est le prochain sur la liste.

Publicité

Lire aussi | Un avion envahi par… des maillots Vice du Heat !

Au sortir d’une saison exceptionnelle, au cours de laquelle il a été nommé meilleur freshman (première année de lycée) du pays, les attentes sont hautes pour Emoni Bates. Et d’après les premières images de sa saison, il est plus que prêt à répondre à la hype.

Publicité

Un dunk d’une rare violence et surtout une rage de vaincre visible dans sa célébration, voila comment bien démarrer sa saison. Certains jugeront la réaction disproportionnée. Mais Emoni Bates est depuis toujours accusé de manquer de puissance, d’être trop maigre et trop peu physique. Alors mettre quelqu’un sur le poster, et prouver aux sceptiques qu’il peut rentrer dans n’importe qui, ça mérite bien un bon trash-talk .

Des actions comme celle là, Bates va devoir en effectuer un bon nombre cette année pour garder son titre de MVP de son état et permettre à son lycée de Lincoln de garder son titre du Michigan.

Publicité

Retenez le nom d’Emoni Bates. Car selon toute vraisemblance, en 2023, c’est tout en haut de la draft que vous l’entendrez être appelé par Adam Silver.

High School NBA 24/24 Vidéos, highlights

Les dernières actualités