Publicité

NBA – Michael Jordan : « J’aimerais en avoir 4 comme lui dans mon équipe »

Michael Jordan playoffs 1988 cavaliers
(DR)

A la fin des années 1980, Michael Jordan bute inlassablement sur les Pistons. Dans la ligue, il fait alors le plus beau des compliments à un joueur. Saurez-vous deviner qui ?

Publicité

En 1989, Michael Jordan continue sa quête de bague, butant irrémédiablement sur les Bad Boys de Détroit, qui seront champions cette année-là. Présent dans la ligue depuis 5 ans déjà, MJ a des difficultés à prendre son mal en patience. Il veut gagner, et vite.

Certes, il a Scottie Pippen à ses côtés, qu’il est en train de formater en véritable tueur, mais c’est trop léger. A ses yeux, certains de ses coéquipiers ne jouent pas aussi dur qu’il le souhaiterait, et Sa Majesté commence à se lasser.

Publicité

C’est à cette époque que Jordan encense un certain Danny Ainge, avec des mots forts :

J’aimerais avoir 4 Danny Ainge sur le terrain avec moi. Avec sa volonté et son acharnement, nous ne perdrions aucun match.

Danny Ainge, vraiment ? Vraiment. Certains de vous connaissent peut-être le bonhomme comme le GM des Celtics depuis 2003. D’autres se souviennent sûrement l’avoir vu dans des vidéos comme le teigneux arrière des Celtics de Larry Bird.

Publicité

Lire aussi | Les 10 meilleures histoires de trash-talking de Michael Jordan

Si ses stats ne lui ont jamais attiré de grands honneurs, si ce n’est d’être All-Star en 1988, Ainge était un joueur solide, fiable, surtout réputé pour être hargneux et teigneux au point de provoquer de multiples embrouilles. Et autant dire que de Dennis Rodman à Bill Laimbeer en passant par Michael Jordan, l’arrière n’avait peur de rien ni personne :

Publicité




C’est cette absence de peur et cette volonté de battre sur chaque ballon qui a fait de Danny Ainge un joueur aussi apprécié partout où il est passé (à défaut de l’être des fans adverses), et qui a donc poussé Michael Jordan à cette remarque. 4 ans après, les deux hommes se croiseront en Finales, alors que Ainge a rejoint Phoenix. Et l’ambiance était électrique, MJ perdant ses nerfs :

Publicité

Seul joueur de l’histoire a avoir été All-American dans trois sports (baseball, foot US et basket), joueur pro en MLB avant de rejoindre la NBA, adoubé comme « le plus grand athlète de tous les temps » par Larry Bird, Danny Ainge est probablement sous-côté en tant que joueur. La citation de Michael Jordan lui rend un peu justice.

Chicago Bulls Michael Jordan NBA 24/24 NBA Flashback

En direct : toute l'actu NBA