Publicité

NBA – L’ancien coach des Suns tacle la franchise sur Luka Doncic

NBA - L'ancien coach des Suns tacle la franchise sur Luka Doncic
The Undefeated

Igor Kokoskov est revenu sur la draft de DeAndre Ayton en 2018 par les Phoenix Suns. Pas vraiment le joueur qu’il aurait pris en premier…

Publicité

La nuit dernière, les Suns se déplaçaient chez les Pels et espéraient continuer leur beau début de saison face à une équipe à la traîne. Objectif réussi avec une victoire 139-132 grâce notamment à un Devin Booker en feu avec 44 points, 8 rebonds et 9 passes à 54.2% (13/24) au tir et 45.5% (5/11) du parking, le collectif des Pelicans devant s’incliner malgré 4 joueurs à plus de 20 points.

Toujours privée de Deandre Ayton, suspendu 25 matchs après la 1ère rencontre, la franchise de l’Arizona affiche un visage séduisant sous les ordres de Monty Williams et montre enfin tout le potentiel dont elle dispose. A la clé, une excellente 8ème place à l’Ouest avec 10 victoires pour 11 revers.

Publicité

Igor Kokoskov, leur ancien coach, suit de très près les performances de ses anciens protégés puisqu’il est désormais adjoint à Sacramento, non loin de Phoenix. Viré cet été, il semble garder une dent contre son ex-franchise et notamment sur la draft 2018 et le cas Luka Doncic. En effet, la franchise avait drafté Deandre Ayton avec le first pick après un push du proprio Robert Sarver, choix alors cohérent au vu des besoins de l’effectif et du joueur pétri de talent.

Publicité

Seulement, depuis, Luka Doncic a explosé et des observateurs en viennent à questionner le choix des Suns.

Lire aussi | L’énorme flop de Kyle Lowry

Leur ex-coach s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet :

Journaliste : Pourquoi les Suns ont-ils pris Deandre Ayton en n°1 au détriment de Doncic – qui s’est classé n°3 – à la draft l’an dernier ?

Kokoskov : Malheureusement, je ne peux pas répondre à cette question à cause du secret professionnel, mais si vous me la posiez, je vous dirais que je dors paisiblement et en paix.

Comprenez : je ne peux rien dire mais moi, de mon côté, j’ai tout fait pour avoir Luka Doncic. Un tacle à l’encontre de son ancienne franchise de la part de Kokoskov. Alors sélectionneur de la Slovénie, il connaissait très bien le prodige et souhaitait donc pu poursuivre cette relation de travail, cette fois en NBA, Imaginez alors un backcourt Luka Doncic ft. Devin Booker… Robert Sarver et le front office en ont décidé autrement.

Publicité




Cependant, il est très facile de revenir sur cette draft après avoir vu les résultats sur la dernière année. A l’époque, le choix de prendre un pivot était très cohérent pour les Suns, Deandre Ayton étant une possible star en devenir puisque sur sa première saison, il tournait en double-double de moyenne avec peu de ballons. Avec son retour prochainement et un meneur distributeur comme Ricky Rubio, l’équipe en sera d’autant plus renforcée et pourra poursuivre sa rédemption.

Le coach serbe est sans doute aussi un peu amer de s’être fait licencier au bout de seulement une saison, le tacle reste bien placé néanmoins. Il est vrai que la collaboration entre Doncic et Kokoskov aurait pu être monstrueuse, mais il faut relativiser dans l’Arizona et se dire que l’avenir s’annonce tout de même radieux du côté de Phoenix.

Publicité

Igor Kokoskov a avoué à demi-mot qu’il voulait prendre Luka Doncic à la draft 2018 en lieu et place Deandre Ayton. Un petit tacle de la part du coach, qui fait forcément se demander ce qu’il serait advenu si le Slovène avait été drafté par Phoenix…

Feed NBA 24/24