NBA – Steve Kerr parle très justement de D’Angelo Russell et d’un éventuel trade

0

Dès sa signature annoncée aux Warriors, D’Angelo Russell s’est retrouvé dans les rumeurs de trade. Pas facile pour le jeune joueur. Steve Kerr a évoqué sa situation.

Pour 4 ans et un peu plus de 110 millions de dollars, D’Angelo Russell a débarqué chez les Warriors l’été dernier et à la surprise générale. Souvent cité chez les Wolves, le meneur a finalement décidé de faire faux-bond à Karl-Anthony Towns pour retrouver Steph Curry au Chase Center.

Malheureusement depuis cette signature, les choses ne se passent pas vraiment comme il l’aurait espéré.

Les Dubs sont actuellement la pire équipe de la ligue. C’est le bilan qui parle puisque les hommes de Steve Kerr sont à 5-21 avec une dernière défaite contre les Knicks. Si l’on ajoute à tout ça les très nombreuses blessures de l’effectif, on peut dire que c’est une saison cauchemar.

En arrivant en Californie, Russell avait espéré un autre scénario. Devant les médias, Kerr a justement parlé de son état d’esprit et de sa gestion des rumeurs.

Lire aussi | Steph Curry n’est pas un meneur d’après Gary Payton

L’argent n’achète pas une tranquillité d’esprit, n’achète pas un sentiment d’appartenance ou un « okay, c’est mon équipe ». S’il y a des spéculations sur un éventuel trade, alors je me fous de savoir combien d’argent tu gagnes, c’est dur. Ce n’est pas amusant à gérer.

La saison n’a rien de comparable à ce que voulait D’Angelo quand il est arrivé ici. Pas de Steph. On galère pour gagner des matchs, il a aussi eu ses propres blessures. Nous mettons des équipes en place en fonction des blessures… Mais c’est la NBA et on ne sait jamais ce qui peut arriver, ce qui se passe. C’est une position difficile pour lui, mais il gère ça plutôt bien.

A 23 ans, D-Lo gère donc plutôt bien sa première saison aux Warriors d’un point de vue émotionnel. Pas forcément évident de voir son nom apparaître sans cesse dans les rumeurs de trade. Si l’on ajoute les résultats collectifs et les blessures, c’est clairement une première saison à oublier pour lui.

Mais rien n’est terminé. Les Dubs peuvent toujours se relever, d’autant que Curry devrait revenir avant la fin de la saison. Derrière, Russell aura toujours trois saisons à passer avec les Warriors, de quoi rapidement oublier cet exercice catastrophique.

Pas facile pour D’Angelo Russell cette première avec Golden State. Mais le meneur est solide mentalement, prêt à inverser la tendance dès que possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.